# En France aussi : La fête des Tuileries

En plein centre de Paris, chaque été, la grande roue, les autos tamponneuses, le train fantôme, la pêche aux canards s’installent au  milieu du jardin des Tuileries.

fetetuileries08

fetetuileries12En face du sélect hôtel Meurice, King-Kong fait des yeux doux aux limousines, devant les jardins du Louvre, la grande roue fait la belle.

Lire la suite de « # En France aussi : La fête des Tuileries »

#En France aussi : le jardin exotique d’Eze

Pour ma deuxième participation au rendez-vous En France aussi, je vous emmène de nouveau dans le Sud de la France, de nouveau dans les Alpes Maritimes, plus précisément à Eze-village.

Vous y arriverez à pied par de petites ruelles.
Vous y arriverez à pied par de petites ruelles.

Lire la suite de « #En France aussi : le jardin exotique d’Eze »

Un mot, un gif

Bonsoir !

J’ai été tagguée par B

Allez, petit rappel tout d’abord : le tag entre blogueurs, c’est un peu comme une maladie contagieuse bien sympathique que l’on se refile de blog en blog.

Et puis, surtout, cela permet de découvrir d’autres blogs et de connaître un peu plus le blogueur ou la blogueuse taggué.

Cette fois, c’est un tag gifs que m’a proposé Blueedel. Si vous ne connaissez pas Blueedel, je ne peux que vous conseiller de faire un tour sur son blog. C’est une des blogueuses les plus bavardes que je connaisse. 😉

Lire la suite de « Un mot, un gif »

# En France Aussi : le Massif de l’Esterel vu du ciel

 Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi » de  Voyage Féminin, La Terre sur son 31 et Le coin des voyageurs .

Quel est ce rendez-vous? Chaque 1er du mois des blogueurs sont invités à partager des articles sur un thème. Le thème de ce 1er juin est  La découverte d’un site naturel en France. C’est déjà le 11ème rendez-vous de ce projet, j’ai décidé de m’y « incruster ».

Et là, je me suis aperçue que Christophe du blog Les vadrouilleurs, qui a choisi le thème de ce mois-ci ,avaient choisi aussi  le même joli coin de France!

Leur article est très riche en informations et je ne peux que vous conseiller de le lire et je vais le compléter par quelques photos de ce magnifique massif de l’Estérel mais cette fois, vu du ciel.

20 minutes d’hélicoptère et vous serez au paradis.

esterel01Au départ de Cannes, vous allez survoler le Massif de l’Esterel avec ses superbes couleurs, les îles de Lérins et la croisette de Cannes.

Entre Méditerranée et Provence calcaire, l’Estérel est un massif volcanique de 32 000 hectares dont 14 000 sont classés. Son étonnante couleur rouge est liée à la rhyolithe, ou porphyre rouge, roche volcanique de l’ère primaire.

esterel04.jpg Lire la suite de « # En France Aussi : le Massif de l’Esterel vu du ciel »

Une escapade romantique à Essaouira (Maroc)

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Sylvie  du blog Le coin des voyageurs qui veut bien partager avec moi et donc avec vous l’une de ses adresses romantiques.

Pour Sophie, d’escapadesamoureuses.com, je suis prête à révéler une très belle adresse marocaine. J’en reviens juste et je n’en ai pas encore parlé sur mon blog http://lecoindesvoyageurs.fr/ mais ça va venir 🙂 .

Essaouira est un joli port situé sur la côte atlantique à 173 kilomètres de Marrakech. Sa médina est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

CIMG3720 Lire la suite de « Une escapade romantique à Essaouira (Maroc) »

Préfèrerais-tu… (la suite)

Allez, vous pouvez l’avouer, vous attendiez la suite avec impatience ! 😀

Elle est un peu plus cocasse que la première partie.

1.Préfèrerais-tu boire une tasse de lait périmé ou uriner dans ton pantalon en public ?

Je vous ai prévenus… les questions deviennent rocambolesques. Cette question équivaut à dire : préfères-tu vomir ou pisser dans ton pantalon en public? L’idée d’avaler du lait périmé me donne déjà des nausées. Alors, sans hésitation, je préfère uriner dans mon pantalon (ou dans mes collants ou sur mes bas) en public. D’abord, si cela m’arrive ça sera certainement suite à un fou rire monstrueux, et ça j’aime ! Et puis, un moment de honte est vite oublié…

2.Préfèrerais-tu que ton vol soit retardé de 8 heures, ou perdre tes bagages ?

Perdre ses bagages, j’ai déjà testé et de toutes façons ça te met en retard et ça t’angoisse. Je préfère avoir 8h de retard sur le vol, j’arriverai en retard, ok, mais avec toutes mes petites affaires.

3. Préfèrerais-tu être en pyjama ou en costume toute la journée ?

Alors, oubliez le pyjama ou le costume. J’adore me promener chez moi dans le plus simple appareil ou avec une nuisette toute légère. Bon, le problème va être pour sortir…. sortir nue, ça ne se fait pas (encore…), en nuisette, si c’est l’été c’est faisable non?

4. Préfèrerais-tu avoir un doigt en moins, ou un orteil en plus ?

Aucune hésitation : un doigt en moins. Bon, pour l’ordinateur, c’est galère. :), mais un orteil en plus, j’imagine la douleur, la torture dans les chaussures! Je suis déjà une grande fragile des pieds!

5.Préfèrerais-tu ne plus jamais aller sur Internet ou ne plus jamais regarder la télévision ?

Je ne regarde déjà plus beaucoup la télévision. Donc, je VEUX  garder INTERNET!

6. Préfèrerais-tu être invisible ou être très rapide ?

L’invisibilité apporte bien plus de délires, de possibilités que la rapidité. J’aimerais me rendre invisible pour espionner, pour écouter ce que l’on dit de moi, pour observer mes enfants à l’école, au travail, dans tous ces endroits où je ne suis jamais avec eux, pour découvrir mon chéri au boulot (je me suis toujours demandé si il était différent dans sa vie professionnelle). J’apprendrais bien plus de choses en étant invisible qu’en étant rapide.

7. Préfèrerais-tu avoir une heure supplémentaire chaque jour ou 40 dollars dans ton porte-monnaie, et ce quotidiennement ?

Je me plains toujours de ne pas avoir assez de 24h dans une journée, alors oui, je préfère du temps à l’argent.

8. Préfèrerais-tu être enfermé-e dans une pièce avec des cadavres, ou manger cinq araignées ?

Pfff franchement, il faut choisir là? Alors, je préfèrerais manger 5 araignées mais… grillées. 😉

2006-12-14-0033

9. Préfèrerais-tu tout voir flou ou en noir et blanc ?

Sans hésitation, en noir et blanc. Voir flou me donnerait la gerbe (excusez l’expression) toute la journée.

arton797-ff3ca

10. Préfèrerais-tu avoir une mémoire photographique ou le don d’oublier tout ce que tu veux ?

J’ai déjà un défaut très gênant : j’oublie plein de choses!! j’ai une mémoire de poisson rouge!!!  Alors, oui, j’aimerais avoir une mémoire photographique, je me sentirais moins bête quand, par exemple, je croise une personne qu’il me semble connaître mais sans jamais arriver à mettre un nom sur ce visage qui me dit bonjour!

Voilà, j’arrête de vous saouler avec mes questions-réponses. Moi, je me suis bien amusée avec ce questionnaire.

Préfèrerais-tu?

En ce moment, la première chose que je fais en rentrant du boulot est d’aller lire les blogs auxquels je suis abonnée et il y en a !!! Voilà pourquoi peut-être j’ai du mal à me mettre à l’écriture, je lis trop !

Justement, dernièrement sur le blog de Decay, j’ai adoré lire ses réponses à un questionnaire somme toute assez général et banal mais qui fait se poser des questions (oui, je sais , c’est le propre du questionnaire :D) et réfléchir sur soi-même. Pour moi qui suis une éternelle hésitante, l’interrogation centrale : « Préfèrerais-tu ? » est déjà un abîme de réflexion !

Alors, sous son autorisation, je lui ai piqué le questionnaire pour y répondre à ma sauce.

 1) Préfèrerais-tu avoir congé le vendredi ou le lundi ?

Là, pour une fois, aucune hésitation : le lundi !!! J’aime travailler le vendredi car ce jour est synonyme de plaisir proche. En général, au travail, la journée est assez calme le vendredi, c’est peut-être pour mieux nous préparer au week-end !

Et prolonger ce plaisir le lundi !!! quel délice !!! Savoir que les autres sont revenus au boulot, ont du se lever tôt, alors que toi, tu profites encore, oui, j’avoue c’est un plaisir supplémentaire.

2) Préfèrerais-tu trouver le véritable amour ou gagner 10 millions de dollars ?

Franchement, pourquoi gagner 10 millions de dollars si ce n’est pour en profiter avec ton chéri ?

Ok, c’est vrai que les chéris risquent de s’accumuler et de faire la queue (façon de parler bien sûr) si je gagne 10 millions de dollars ! Mais, pfff, je n’aime pas les hommes intéressés. 😉

3) Préfèrerais-tu perdre la moitié de tes cheveux ou la moitié de ton ouïe ?

Là, il me faudrait savoir comment mes cheveux vont tomber. Si c’est carrément un scalp d’un côté de la chevelure, là non ça craint ! Par contre, si la chute est clairsemée un peu partout, ce n’est pas si grave, je me bats tous les mois après mon épaisseur de cheveux envahissante.

Par contre, ne plus pouvoir entendre les mots doux de mon chéri à mon oreille à certains moments, là….. ça ferait mal.

4) Préfèrerais-tu être pauvre mais avoir un job que tu aimes, ou être riche et avoir un job que tu détestes ?

Si vraiment on est riche, un vrai riche je veux dire, pourquoi s’emm…… la vie à garder un job que l’on déteste ?

Mon job me passionne et ne me fait pas gagner des mille et des cents mais je l’aime et je ne suis pas prête de le lâcher.

5) Préfèrerais-tu te retrouver sans Internet ou sans voiture, et ce pendant un mois ?

Aucune hésitation : je préfère me priver de voiture. Pour le travail, et bien je marcherai et cela me ferait le plus grand bien. Pour le reste, les transports en commun existent en région parisienne, c’est une chance et je ne m’en priverais pas pour pouvoir bouger tout de même. Peut-être même que cela me donnerait de meilleures habitudes pour l’avenir.

Me priver du net, là, je dois avouer que mon addiction est trop forte et a dépassé les limites de la privation. Je serais en manque, exécrable, imbuvable. Non, je ne peux plus m’en passer.

addiction

6) Préfèrerais-tu devoir être assis-e ou debout toute la journée ?

Être assise toute la journée suppose que je serais handicapée moteur ? Je ne sais pas si l’on doit comprendre la question dans le sens de cette extrême.

En fait, j’aimerais bien devoir rester allongée, ce n’est pas possible ça ?:)

7) Préfèrerais-tu abandonner quelqu’un ou être la personne abandonnée ?

Question très personnelle qui me touche particulièrement actuellement puisque je suis en pleine phase de séparation avec mon mari. Et là, même si la séparation se fait d’un commun accord, c’est moi qui ai pris la décision. Abandonner, c’est aussi culpabiliser. Se faire abandonner , c’est se sentir comme une vieille chaussette. Difficile de choisir. Je n’ai jamais été abandonnée, mais j’ai été trompée et je sais le degré de souffrance que l’on peut ressentir déjà. Mais, je sais aussi la force de la culpabilité pour te pourrir l’esprit durant des semaines,des mois.

Et puis, de toutes façons, est-ce que cela se choisit ? On abandonne ou on est abandonnée, c’est le destin qui choisit non ?

La suite de mes questions/réponses lors d’un prochain épisode… si vous le voulez bien. Et vous? Qu’auriez-vous répondu?