1 an déjà

Voilà, il y a un an tout juste, je publiais mon premier article sur Escapades amoureuses.

directsims

Ce n’était pas mon premier blog, j’avais déjà « bourlingué » sur le web en créant des sites, des blogs, des forums modestes portant sur d’autres thèmes.

Escapades amoureuses symbolise un tournant dans ma vie.

Ce fut le commencement de ce que je peux appeler mon coming out : l’annonce publique de ma double vie jusque-là tenue secrète par peur du qu’en dira-t-on, ou par discrétion ou tout simplement pour protéger un semblant de couple.

Maintenant, la séparation avec mon ex-mari est effective et je peux rendre publiques les moments que je passe avec mon Namoureux.

Ce blog, c’est une partie de notre histoire d’amour, ce sont les moments, les lieux que nous avons aimés. Et c’est un véritable plaisir de partager nos coups de coeur avec vous.

En un an, le blog a changé. Au début, je m’étais donné une seule ligne éditoriale : les chambres d’hôtes et hôtels romantiques.

Et puis, j’ai élargi aux restaurants, puis aux promenades….

Et enfin, le plaisir d’écrire a pris le dessus, cette ligne éditoriale ne me suffisait plus. J’ai eu envie de partager plus de choses avec vous : mes humeurs, mes coups de cœur ou mes coups de gueule, mes petits plaisirs de la vie quotidienne.

Plusieurs fois j’ai hésité, je me suis demandé si je ne finissais pas par faire un blog fourre-tout. Je fais partie de ces blogueuses indécises ou insatisfaites qui se posent beaucoup (trop?) de questions à propos de leur blog.

Lire la suite de « 1 an déjà »

Twitter et moi : ce n’est pas le grand amour.

Il paraît que 44 % des comptes Twitters sont des comptes inactifs (selon une étude Twopcharts ) .

Cela représente tout de même 440 millions de profils fantômes sur un milliard de comptes enregistrés.

Dans la même étude, Twopcharts a calculé que 30% des comptes existants envoient entre 1 et 10 tweets. 13% seulement ont rédigé au moins 100 messages. Pour 23% des 524,1 millions de comptes ayant tweeté au moins une fois depuis leur création, le message date de ces 30 derniers jours.

Je ne sais pas dans quel pourcentage je me place vraiment, mais je ne suis pas une grande utilisatrice de Twitter. Tout simplement parce que je n’ai pas encore trouvé l’intérêt de gazouiller.

twitter2-tt-width-420-height-420-crop-1

Je n’ai créé un compte Twitter que pour mon blog et encore, je m’y suis mise plusieurs semaines après la création de mon petit blog.

Je voyais bien que toute blogueuse qui se respecte doit avoir un compte twitter (ou pas?). Donc, j’ai suivi le flot des twittos.

twitter-follow-me-post

Et puis, ma fille geek dans l’âme, m’avait bien dit que Facebook à présent c’était hasbeen, que tout se passait sur Twitter. Ok, ok, je ne voulais pas faire la vieille mère qui n’y connaît rien. Je suis une utilisatrice du net depuis longtemps, je ne vais pas me laisser impressionner par un compte twitter.

Et pourtant….

Franchement, j’ai cru arriver sur une autre planète. J’ai eu bien du mal, et j’ai encore bien du mal à comprendre le langage twitter, les codes de ce monde.

140 caractères… cela me semblait tellement difficile !

source : blog.seya-art.com
source : blog.seya-art.com

Quand on arrive sur Twitter, on a l’impression d’être seul au monde. Il faut trouver des comptes à suivre en fonction de ses centres d’intérêts. Comme je ne savais pas trop où chercher, où trouver, je me suis servi de ma blogosphère pour trouver des contacts.

Et puis, pas de règlement intérieur, pas de charte affichée ! Il faut se débrouiller toute seule et se frayer un chemin dans la jungle des RT, #FF, @, # !!!

Je crois qu’au bout d’un an, je n’ai toujours pas accroché. Je RT quelques infos des blogs que je connais , je fais passer la promotion de mon blog par twitter (mais je ne suis pas certaine que cette promotion ait un grand impact sur mon blog quand j’observe les statistiques) et je me sers de Twitter pour les concours sur les blogs.

Je suis plus à l’aise sur Facebook, je dois être restée au Moyen-âge du web en fait. Ou bien, il faudrait vraiment que je prenne le temps de fouiner dans les multiples sites de conseils, tutos qui existent à propos de Twitter, mais je crois que je ne suis pas assez motivée pour prendre du temps pour cela.

flemme

Et pour vous, Twitter n’a aucun secret ? Vous y êtes accros ?

Le jour où j’ai raté ma journée de blogueuse.

Je commence de plus en plus à penser qu’un billet de blog, il ne faut pas le prévoir.

 Samedi dernier, j’avais prévu une sortie blog. Je veux dire par là que ma sortie sur Paris était dédiée à mon blog .

Mon namoureux étant parti en déplacement professionnel, j’avais décidé de tester sans lui quelques coins de Paris et pour une fois d’aller à la pêche aux adresses en solo et non en duo.

J’avais choisi deux objectifs : des photos dans un Starbucks (oui, je suis fan, j’assume) un peu spécial qu’une amie m’avait conseillé, et une sortie dans des petites rues de Paris où je voulais prendre quelques photos champêtres et montrer ainsi que Paris n’était pas seulement cette ville surpeuplée, sur polluée et grise dont on parle trop souvent.

 Dès le départ, j’ai eu tout faux.

Erreur n° 1: J’ai choisi le week-end pic de pollution !! L’avantage était que les transports étaient gratuits, ça c’est le bon côté des choses. Mais, au niveau photo, il a fallu que je me batte contre l’espèce de petite brume grisâtre qui s’abattait dès le matin sur la région parisienne. Pour montrer le Paris champêtre, c’était un peu raté.

 

Erreur n°2 : ne pas se renseigner en amont auprès de la copine qui avait trouvé le Starbuck si original !!! J’avais une info : quartier Opéra. Et bien entendu, je ne me suis pas dirigée vers le bon Starbuck !!! Et donc, grosse déception devant le décor, je ne retrouvais pas du tout les belles photos que mon amie avait partagées sur FB !!!

starbuck

J’ai commencé à penser que j’avais rêvé, donc petit texto à la copine en question pour lui demander l’adresse exacte (il était temps…), et…. j’ai eu la réponse une heure après :). Durant cette heure, j’ai continué à me promener dans le quartier de l’Opéra et comme toujours, les boutiques m’ont kidnappée !! et je suis partie dans un après-midi shopping plutôt que blogueuse !!! Oui, j’oublie facilement les fondamentaux. Et à ce moment là, est arrivée ma troisième erreur !

source: lejournaldemarguerite.blogspot.fr
source: lejournaldemarguerite.blogspot.fr

Erreur n°3 : marcher, marcher, marcher … avec mes bottines à talons hauts. Maux de pieds assurés, la fatigue m’a poussée à abandonner mes prévisions de visite de petits quartiers tranquilles de Paris.

Je me suis donc réfugiée quelques minutes au…Starbuck ! Oui,je suis fan, je te le répéte. Mais toujours pas le fameux Starbuck ! Non, j’ai fini lamentablement au Starbuck de la gare Saint-Lazare ! Ne vous moquez pas !!

Bon, je me suis régalée avec mon Frappuccino favori  qui m’a quelque peu consoler.

Starbucks-Mocha-Frappuccino

Il était déjà 19 heures, donc je décide de reprendre mon train de banlieue (chargée de mes achats en chaussures et bijoux fantaisie , oui j’ai craqué). Petit coup d’émotion en arrivant dans la salle des pas perdus de la gare, le son mélodieux d’un piano. Cette mélodie m’a attirée et je me suis retrouvée devant un jeune homme talentueux, connu ou inconnu, je ne sais ; puisque depuis quelques temps, la SNCF a eu la bonne idée de mettre un piano dans les gares à disposition de tout un chacun. Je suis restée là un bon moment à écouter ce musicien et je me suis laissée porter par les notes qui s’envolaient au milieu de cette gare bondée. Ce n’est que quelques temps après, que j’ai eu (enfin me direz-vous) le réflexe blog ! Comme j’étais assez empotée dans mes paquets, je n’ai pas cherché à atteindre l’appareil photo au fond de mon sac, j’ai juste saisi le smartphone pour faire quelques photos de cet instant agréable. Je trouve cela vraiment sympa et original cette initiative de la SNCF alors je voulais « immortaliser » ce moment.

avousdejouer

L’heure de mon train approchait, j’ai donc fait quelques clichés et hop, je me suis dirigée vers le quai de gare.

Ce n’est que sur le trajet que je me suis aperçue que mon smartphone était en position caméra et non en appareil photo et que donc, j’avais filmé la scène au lieu de la photographier avec tous les délires que cela peut donner lorsqu’on ne sait pas que l’on enregistre…

Voilà, ce samedi n’était définitivement pas mon jour de blogueuse . 

source : lapruneblogueuse.blospot.fr
source : lapruneblogueuse.blospot.fr

Mais, je ne désespère pas. Je le trouverai ce fameux Starbuck !! Je sais maintenant où il se trouve. Il ne me reste qu’à trouver un week-end sans mon namoureux, car lui, je ne crois pas que les Starbucks soient sa tasse de thé. 😀

Et désormais, je fonctionnerai,comme avant, sur mes coups de coeur pour rédiger mon blog.

Et vous? Comment fonctionnez-vous pour vos blogs?

Pourquoi je ne prends plus les taxis.

Aujourd’hui, lundi 13 janvier, les taxis étaient en grève et manifestaient contre la concurrence injuste, selon eux, des VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur).

TAXIS

Je peux comprendre leurs inquiétudes, leurs difficultés mais pourtant je n’ai pas envie de revenir en arrière : je ne prendrai plus de taxi et je ferai toujours appel aux VTC,qui sont aussi pour la plupart d’entre eux des artisans, même si ils ne fonctionnent pas sous les mêmes conditions (auto-entrepreneur et pas de licence à acheter).

VTC

Pourquoi ?

Depuis quelques années, lorsque nous devons nous rendre à l’aéroport ou bien revenir d’une soirée alcoolisée à des heures où les transports collectifs ne fonctionnent plus, nous choisissons de passer par une compagnie de VTC : Paris-navettes.

Nous n’en avons pas testé d’autres puisque nous avons été tout de suite pleinement satisfaits de leurs services et donc, pourquoi changer une équipe qui gagne?.

Nous avons d’ailleurs été surpris quand nous avons su qu’il s’agissait vraiment d’une petite entreprise car la qualité de leurs services nous laissait penser qu’ils avaient carrément une flotte de véhicules.

Il est vrai qu’au début cette solution nous paraissait étrange. Nous avons testé au hasard du net, en tombant sur leur site et nous étions un peu dubitatifs. Mais, que demander de mieux :

  • Très important d’abord, le côté financier : le prix de la course est annoncé d’avance, pas de mauvaise surprise. Que nous soyons une ou plusieurs personnes c’est le même tarif, et pas de compte supplémentaire pour les valises. Pas d’arnaque possible.
  • L’exactitude des chauffeurs. Jamais un seul retard sur plusieurs années d’utilisation.
  • La politesse,la sobriété  et la courtoisie des chauffeurs.
  • Le petit plus qui fait que l’on se sent chez nous et pas dans la voiture du chauffeur : il nous demande notre avis sur la radio, la musique, si nous voulons voyager dans le silence c’est notre choix. Il nous propose la prise pour recharger notre téléphone, il nous demande si la température ambiante nous convient.
  • Les véhicules sont de grands conforts et de qualité.
  • En cas de retard de votre avion, le chauffeur se tient au courant des arrivées et gère. Il nous est même arrivé une fois d’avoir un problème de valise perdue durant notre voyage en avion, le chauffeur nous a attendu tout le temps de notre passage au bureau des bagages perdus et n’a montré aucun signe d’agacement.
  • L’an dernier, ma maman de presque 90 ans a du prendre l’avion toute seule. Je n’ai eu aucune hésitation, j’ai fait appel à Paris-navettes et ils ont attendu ma maman avec un panneau à son nom juste à la sortie de la salle des bagages. J’étais vraiment soulagée de pouvoir faire confiance à une telle compagnie.

Franchement, si une compagnie de taxis traditionnels est capable de me proposer cette gamme de service, je veux bien changer d’avis, mais ce n’est pas d’actualité pour le moment.

Noël en automne

Alors que le vent souffle fort, cette nuit,  à travers les volets, je me souviens de ce poème :

Le bel automne est revenu

À pas menus, menus,
Le bel automne est revenu
Dans le brouillard, sans qu’on s’en doute,
Il est venu par la grand’route
Habillé d’or et de carmin.
  Et tout le long de son chemin,
Le vent bondit, les pommes roulent,
Il pleut des noix, les feuilles croulent.
Ne l’avez-vous pas reconnu ?
Le bel automne est revenu.

Raymond RICHARD

dessins-feuilles-morte-automne-10 source :laboiteverte.fr

Lire la suite de « Noël en automne »

Adieu 2013 bienvenue 2014

Ma devise a toujours été d’avancer coûte que coûte.

Alors, je vais finir cette année 2013 comme j’aimerais que mon année 2014 soit :

c’est à dire positivement.

C’est pour cela que ce soir, je serai entourée de bons copains toujours là présents en cas de coups durs.

reveillon

C’est chouette non l’amitié?

De cette année 2013, je ne vais retenir que le bon : les voyages, les décisions qui vont changer ma vie, l’amour même si parfois il fait souffrir, les amis,  et puis ce blog que j’ai repris pour le faire changer de direction, de thème, de catégories comme une nouvelle petite aventure.

Je vous souhaite à tous un bon dernier jour 2013 !

Quoi de prévu pour vous pour ce réveillon?

31decembreA l’année prochaine !! bises !!!