• Patrick Violas créateur du Zoo-refuge La Tanière.

    zoo refuge la tanière

    Ce mois-ci, le collectif #EnFranceAussi (créé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs) nous emporte sur les chemins de la PASSION. C’est Ines Les millets du 62 qui nous a proposé ce thème.

    Cet article va être bien spécial puisqu’il sera sous forme d’interview et les photos ne seront pas de moi.

    J’ai eu le privilège et le grand plaisir de poser quelques questions à Patrick Violas.

    Patrick Violas est le créateur du Zoo-refuge la Tanière qui sera ouvert au public au printemps. C’est un passionné et je trouve son aventure passionnante et belle.

    Patrick Violas zoo-refuge la Tanière eure et Loir

    Bonjour Patrick Violas,

    En ce mois de février, le collectif de blogueurs voyage #EnFranceAussi se retrouve autour du thème : PASSION.

    Depuis que j’ai eu la connaissance de votre projet de création de ce parc animalier atypique, je me suis dit que le thème PASSION vous correspondait tout à fait.Je vais avoir le plaisir de découvrir votre zoo-refuge la Tanière, situé près de Chartres, dans quelques semaines (sur l’invitation de Chartres Tourisme). Avant de venir visiter cet endroit bien spécial, je me suis déjà intéressée à votre parcours qui m’a semblé tellement insolite. Mais, je crois que le plus calé pour en parler, c’est bien vous. 

    La Tanière zoo refuge Patrick Violas

    Pourriez-vous tout d’abord nous présenter ce concept de zoo-refuge ?

    Comme son nom l’indique, La Tanière est plus qu’un zoo : c’est un refuge.
    Un refuge unique en Europe, destiné à accueillir et protéger tout animal abandonné, en détresse ou sans solution, en provenance de zoos, de cirques, de laboratoires, ou objet de saisie.  Nous soignons ces animaux, sans jugement et sans acharnement, et replaçons ceux qui le peuvent dans des parcs animaliers partageant nos valeurs et notre éthique. En captivité, ils dépendent de nous. Notre devoir est de leur offrir le meilleur, c’est pourquoi les plus âgés, malades ou cabossés par la vie se verront offrir une retraite paisible chez nous.

    Quel a été le point de départ de ce projet ?

    Avant toute chose, l’amour inconditionnel pour les animaux et face à la maltraitance, l’ignorance ou les coups du sort, l’irrépressible envie de faire bouger les lignes et de remettre le bien-être et la dignité au cœur des échanges entre l’homme et l’animal.

    Ce refuge, c’est aussi le fruit de rencontres décisives avec Lisa et Paolo Texeira-Fornaciari, un couple issu du monde du cirque et amoureux des animaux, et Florence Ollivet-Courtois, vétérinaire de renom international, sans qui l’aventure n’aurait pas été possible.

    Quels sont les animaux qui sont déjà à résidence ?

    Aujourd’hui quelques 450 animaux ont pris leurs quartiers dans les différents bâtiments et enclos récemment sortis de terre.

    Cannelle au zoo refuge la tanière

    Parmi eux, des singes de laboratoire sauvés de l’euthanasie, des daims qui étaient en captivité chez des particuliers, des  tigresses venues de cirques, une chamelle victime d’une fracture invalidante, cinq servals confisqués à un trafiquant d’animaux d’Île-de-France, des lions dont aucun zoo ne voulait, des visons retirés d’une ferme d’élevage pour la fourrure, des ours, des otaries, un bébé léopard ou encore des perroquets parmi les derniers venus. A terme plus d’un millier d’animaux devraient trouver refuge à la Tanière.

    Zampa au zoo refuge la tanière

    Le zoo-refuge ouvrira au printemps prochain, vous pouvez nous en dire plus (le lieu, les visites proposées…) ?

    La Tanière est idéalement placée aux portes de l’Île de France, à proximité de Chartres et de l’autoroute A11, sur la commune de Nogent-le-Phaye.

    Le refuge ouvrira ses portes courant juin 2020 et son déploiement s’étalera sur 3 ans pour à terme y accueillir les animaux sur une surface de 20 hectares. (voir plus)

    Ainsi, une fois la boutique accueil franchie, les visiteurs pourront découvrir une multitude d’enclos réservés successivement aux éléphants, aux fauves, aux ours, aux loups, aux chameaux, aux daims, etc. Les singes auront leurs îles, les perroquets leur volière et les otaries bénéficieront d’un grand bassin.

    aras zoo refuge la tanière

    La Tanière n’étant pas un zoo traditionnel, il n’y aura pas de spectacles à proprement parler mais des démonstrations de médical-training (une technique qui permet aux animaux de recevoir de manière volontaire, confortable et sans stress les soins vétérinaires et d’hygiène).

    Florence Ollivet Courtois zoo refuge la Tanière

    Nous souhaitons offrir aux visiteurs une expérience inédite par le biais d’applications smartphone qui raconteront l’histoire et les spécificités de chaque animal. Les visiteurs se verront aussi expliquer au travers de technologies ultra-digitalisées, les zones non-accessibles au public comme la clinique vétérinaire ou la zone de quarantaine.

    Une restauration sera proposée à la ferme qui sera au cœur de la vie du parc. Enfin, un labyrinthe d’arbres  proposera un parcours ludique et éducatif dans lequel seront exposer et représenter des animaux ayant déjà disparus il y a 20 ans comme 400 ans, afin de sensibiliser chacun à la préservation des espèces.

    Notre vocation est avant tout pédagogique

    En surfant sur le net pour chercher des informations, je me suis dit que vous aviez eu plusieurs vies comme les chats. 😊 Quel a été votre parcours ?

    Celui que je connais est le suivant, avant je ne sais pas

    Une vie d’enfant simple et sans grand souvenir, une vie de cowboy (garçon vacher), une vie de commerce avec toute la roublardise nécessaire, une vie de lien social humain, et maintenant mon rêve serait d’être un singe un gorille plus exactement. Plus jeune je voulais être commissaire de police, justicier comme Navarro.

    Cette Tanière a été en très grande partie financée par vos fonds personnels, mais vous avez aussi besoin de dons pour poursuivre le développement du parc. Comment est-il possible d’aider ce beau projet ?

    Pour financer cette aventure unique et ambitieuse, l’engagement de chacun à nos côtés est indispensable.

    Tout d’abord en nous rendant visite dès l’ouverture : votre droit d’entrée et vos achats en boutique contribueront à 100% aux soins, à l’alimentation et au bien-être des animaux.

    zoo refuge la tanière

    Vous pouvez également devenir bienfaiteur en faisant un don sur notre fonds de Dotation créé pour permettre de recevoir, au plus vite, les fonds du grand public et celui des mécènes. Vous complétez et rendez ainsi possible l’ensemble des actions onéreuses que nous menons tels que le rapatriement d’animaux, l’installation de structures adaptées, l’achat de matériel médical, les frais liés à la vaccination, aux opérations pour ne citer que cela, et que les droits d’entrée ne couvrent que partiellement. Ce fonds s’adresse à tous, particuliers et entreprises, et chacun peut bénéficier des avantages fiscaux relatifs à ces dons. 

    La Tanière existe, des animaux sont là, d’autres attendent pour y entrer c’est pourquoi on compte sur vous !

    A noter :

    En attendant l’ouverture officielle au public, à l’occasion des vacances scolaires de février (du 08/02 au 01/03/2020), des visites sont organisées sur l’avancée des travaux, des rencontres avec nos animaux domestiques et nos singes, nos perroquets, nos visons…

    • Les visites sont programmées du lundi au samedi à 10h30, 14h00 et 15h00 ainsi que le dimanche à 14h00 et 15h00. 
    • Nul besoin de réserver, il suffit de se présenter à la boutique d’accueil 15 mn avant le départ. 
    • Le droit d’entrée est de 6€ pour les adultes, 4 € pour les enfants de 2 à 11 ans et gratuit pour les moins de 2 ans.
    • L’intégralité des sommes dépensées par le public (prix du billet et des achats en boutique) sera reversée à la cause animale.

    La Tanière : Zoo-refuge à Nogent le Phaye, 8km de Chartres dans l’Eure et Loir.

    Vous voulez en savoir plus sur le Zoo-refuge La Tanière? Vous voulez participer à cette aventure?

    Tout se passe sur le site :

    La Tanière zoo refuge Patrick Violas

    Vous pouvez retrouver tous les articles sur le thème PASSION des participants du collectif EnFranceAussi sur la carte préparée par Pauline.

    Suivre:

    15 Commentaires

    1. 1 février 2020 / 22 h 08 min

      C’est trop loin de chez moi sinon j’y serais allée. J’ai toujours défendu la cause animale. J’ai été bénévole à la SPA de Liège.

      • Sophie
        Auteur
        2 février 2020 / 0 h 01 min

        Un jour si tu viens faire un tour dans cette région de France.

    2. 2 février 2020 / 10 h 20 min

      Belle initiative que l’ouverture au Printemps prochain, de ce zoo refuge qui accueillera des animaux abandonnés, maltraités ou souffrants. Si j’ai l’occasion un jour de remonter dans cette région, je ne manquerai pas d’aller y faire un petit tour.

    3. 2 février 2020 / 12 h 22 min

      merci pour le partage de cette belle initiative Sophie

    4. 2 février 2020 / 12 h 33 min

      Quel beau projet pour tous ces animaux malheureusement maltraités ! Merci d’avoir partagé avec nous ce portrait inspirant !

      • Sophie
        Auteur
        4 février 2020 / 19 h 52 min

        Merci pour tes mots Mathilde. J’ai hâte d’aller visiter ce lieu en juillet prochain.
        Bises

      • Sophie
        Auteur
        4 février 2020 / 19 h 51 min

        Tout à fait.
        Merci pour ton passage. Bisous

    5. 4 février 2020 / 2 h 16 min

      Quel chouette projet! Interdire les animaux dans les cirque serait déjà un grand pas!! merci à ce monsieur pour toutes ces bêtes …

      • Sophie
        Auteur
        4 février 2020 / 19 h 49 min

        Oui, tu as raison pour les cirques… mais il y a de plus en plus de cirques qui n’utilisent pas (j’appelle ça utiliser) les animaux heureusement.
        Merci pour ton passage.

    6. 4 février 2020 / 19 h 09 min

      Superbe initiative, bravo à ce monsieur ! Cela me fait penser à Patrick Jardin, à l’origine du Cerza à Lisieux et du Parc des Félins en Seine et Marne. 🙂

      • Sophie
        Auteur
        4 février 2020 / 19 h 48 min

        Bonjour Anne,
        Je connais bien Cerza! j’y emmenais mes enfants quand ils étaient petits (c’est à dire il y a dessssssssssssss annéessssssssssssss 😀 ), mais par contre l’objectif et le point de départ n’est pas le même puisque à la Tanière, il s’agit vraiment d’animaux qui ont été maltraités et qui ont besoin de se refaire une santé ou de prendre une retraite tranquille.
        Bises

    7. 4 février 2020 / 19 h 44 min

      J’ai envoyé le lien de l’article a mes parents qui vivent en région parisienne pour qu’ils y emmènent les garçons pendant les vacances. Un tres beau portrait! Et une belle initiative.

      • Sophie
        Auteur
        4 février 2020 / 19 h 46 min

        bonsoir Claire,
        Oui, je trouve que c’est une chouette initiative et une belle découverte possible pour les enfants durant les vacances prochaines.
        Merci pour ton passage.

    8. 9 février 2020 / 10 h 54 min

      Quelle belle initiative. Bravo au travail et à la passion de cet homme.

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :