Et si nous partions un peu dans le Sud?

Et si nous partions un peu dans le Sud?

Que diriez-vous d’un peu de soleil dans la grisaille hivernale?

Voudriez-vous me suivre dans les Alpes Maritimes?

cap ferrat01

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivre:

15 Commentaires

  1. 23 décembre 2014 / 23 h 55 min

    Quelle bonne idee… Eh bien moi je suis allee un peu plus au sud… En corse! 😄

      • 24 décembre 2014 / 11 h 41 min

        Oui beaucoup de chance… Même si ca coûte cher!!!

          • 24 décembre 2014 / 14 h 43 min

            Oh oui… La vie de tous les jours est plus chere…. On a des amis qui ont teste les deux, et qui sont repartis!
            Et nous on habite loin du boulot sans transports en communs (je fais 4 heures de voiture par jour pour 110km!)

  2. 24 décembre 2014 / 1 h 02 min

    et tu nous amène ou ? je reconnais pas sur la photo c’est ou ?

  3. 24 décembre 2014 / 6 h 22 min

    J’irais bien me balader dans le sud ! loin de la grisaille ambiante 🙂

  4. 24 décembre 2014 / 8 h 26 min

    Plus belle la vie !
    Le blanc des montagnes (quand il y en a …) n’est pas mal non pus.
    Mais là, faute de blanc, je suis partant !

  5. Bernieshoot
    24 décembre 2014 / 14 h 43 min

    Vivant dans le sud ouest je ne peux te dire que oui… Le sud

  6. arsenn
    26 décembre 2014 / 20 h 51 min

    Le Sud a toujours été la porte ouverte sur de bien délicieuses errances pour des Septentrionaux saturés de grisaille … Et le Lotharingien que je suis en garde des souvenirs émus …

      • arsenn
        29 décembre 2014 / 21 h 21 min

        Oh des émotions de gamin en vacances avec papa, maman et tit’soeur en Roussillon .dans les années 1960 …C’était un autre monde … Emotions olfactives (ah, les effluves d’épices et de saumure dans une vieille rue de Perpignan ! )… Emotions sonores (ah, les nasillardes envolées de la sardane !) … Emotions visuelles et même sensuelles (ah, ces corps féminins quasi dénudés sur la plage !) …. Puis d’autres émotions une fois étudiant (mais , chûûût !) Et à chaque fois le même plaisir de retrouver sa tanière ardenno-lotharingienne – ben oui …

  7. 5 janvier 2015 / 11 h 12 min

    J’ai habité à Grasse. Soleil presque toute l’année, pas besoin de chauffage, la mer à 2 pas…arf…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :