C’est à Bilbao, cette ville du pays basque espagnol que je vous emmène cette fois pour un city-break. Bilbao, ce nom me faisait rêver. Pourtant, j’avais lu ici ou là que cette ville avait un long passé industriel, alors je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Et, en définitive, je suis revenue enthousiasmée de ces 3 jours d’escapade.

J’ai apprécié cette ville pour son architecture exceptionnelle faite d’un savant mélange de tradition et de modernisme . J’ai apprécié Bilbao pour son ambiance festive dans les rues de l’ancienne ville et ses bars à pintxos. J’ai pris goût à déambuler de quartiers en quartiers car le réseau de transports en commun de Bilbao est juste idéal ! Je vous en parlerai plus loin.

Je vous propose donc ce qui est à faire et à voir à Bilbao en 3 jours.

Que faire, que voir à Bilbao ?

Visiter le Musée Guggenheim.

Musee Guggenheim Bilbao

Le Musée Guggenheim est l’emblême de Bilbao, c’est le monument iconique de la ville. Ce fabuleux bâtiment est l’oeuvre de l’architecte canado-américain Frank Gehry. Situé dans l’ancien quartier industriel de Bilbao, il forme la pièce maîtresse d’un ensemble architectural fait de places et promenades. Il est aussi majestueux à l’extérieur qu’à l’intérieur. Je ne suis pas une grande fan de l’art moderne, pourtant, j’ai passé plusieurs heures à l’intérieur du musée. Je ne me lassais pas d’être surprise et émerveillée aussi bien par l’architecture de ce monument que par la diversité des expositions.

Devant le musée Guggenheim, vous ne pouvez manquer Puppy, sa mascotte, le chien floral de Jeff Koons et à l’arrière du bâtiment, arrêtez-vous pour une photo souvenir sous l’araignée de Louise Bourgeois qu’elle a surnommée Maman.

Lors de mon séjour, 3 expos se tenaient dans le musée : Joan Miro, Lynette Yadom-Boakye (gros coup de coeur pour moi) et Oskar Kokoschka.

Je trouve que le prix de l’entrée du musée est très raisonnable par rapport à ce que l’on peut y admirer et découvrir : 16 euros entrée adulte (avec audioguide sur smartphone).

Le site du Musée Guggenheim : Guggenheim-Bilbao

Vous avez aussi la possibilité de visiter le musée en visite privée :

Se promener le long de la Ria.

se promener le long de la ria Bilbao

La Ria divise Bilbao en deux parties. Mais, ces deux parties sont étroitement reliées par 10 ponts qui enjambent le fleuve. C’est une promenade que vous pouvez faire dans le sens vieille ville (en partant du marché de la Ribera) vers ville nouvelle ou l’inverse. Et si vous appréciez cette ville comme moi, vous profitez de la balade dans les deux sens car cela donne des points de vue magnifiques de Bilbao.

Un des plus célèbres ponts de Bilbao est sans nul doute le pont Zubizuri, une passerelle piétonne métallique en forme d’arc créée par l’architecte Calavatra.

Si cela vous dit, vous pouvez également parcourir le fleuve Nervion en bateau ou en paddle.

paddle sur le nervion bilbao
se promener le long de la ria Bilbao

Se perdre dans la vieille ville.

Le centre historique de Bilbao est une partie très animée de la ville et très colorée. Ce quartier a pour origines les célèbres 7 rues : Somera, Artekale, Tenderia, Belostikale, Carniceria Vieja, Barrenkale et Barrenkale Barrena. C’est l’univers des bars à pintxos (les petits sandwichs gastronomiques basques). C’est sur la Plaza Nueva que vous trouverez une multitude de ces bars. La tradition est de faire la tournée des bars pour goûter à toutes sortes de pintxos. Certains établissements sont très connus et donc recherchés. Nous n’avons pas pu les tester car il était impossible de trouver de la place, mais nous avons dégusté de très bons pintxos dans d’autres bars de la place et je vous conseille également le marché de la Ribera, le temple des Pintxos.

Dans le centre historique, vous pourrez aussi faire un peu de shopping, il y a de très jolies boutiques.

Bilbao plaza nueva
La plaza Nueva est bien plus animée le soir !

Faire la tournée des bars à pintxos.

Je vous en parlais plus haut, c’est la tradition à Bilbao (comme dans tous le pays basque espagnol). Vous pourrez découvrir toutes sortes de recettes de pintxos des plus simples ( pain+jambon cru) aux plus recherchés et gastronomiques.

De bar en bar, de comptoir en comptoir, il faut s’initier à l’art des pintxos. C’est l’art de la cuisine en miniature, on parle même de nanogastronomie. Et bien entendu, la gastronomie s’accompagne aussi de bons vins et j’ai découvert le Txakoli, un vin de la région qui devient de plus en plus renommé.

Visiter le marché de la Ribera.

C’est le temple du poisson et des pintxos ! D’après le Guiness des Records, La Ribera est le Marché Municipal de Gros le plus vaste et c’est aussi le plus grand marché couvert d’Europe. Attention, il vous faut aimer le poisson !! car vous le verrez et le sentirez partout ! Le marché de la Ribera est aussi un bâtiment de style art deco (construit en 1929) qu’il est très intéressant de visiter.

Monter au belvédère avec le funiculaire.

C’est une balade que je vous conseille vraiment. Cela vous permettra de découvrir la ville toute entière en prenant de la hauteur. Vous comprendrez bien ainsi le rôle du fleuve à Bilbao et l’organisation de cette jolie ville.

Les billets pour le funiculaire peuvent se prendre de façon individuelle, mais je vous conseille fortement (et je vous en parlerais plus loin) d’opter pour la carte de transport : Barik Card. Le trajet en funiculaire entre dans le forfait de cette carte et ne vous coûtera pratiquement rien.

Visiter le stade de San Mamés.

Si vous êtes fans de football, je vous recommande de visiter le stade de San Mames et son musée de l’Athletic Club. Le stade se trouvait à 2 minutes à pied de mon hôtel et avouez qu’il est impressionnant également au niveau architectural.

Stade San Mames bilbao

Faire un tour jusqu’à l’océan.

PLAGE Getxo bilbao

Le village de Getxo au bord de l’océan est à quelques arrêts de métro du centre-ville de Bilbao. J’ai donc décidé d’aller faire un tour à la plage. 25 minutes plus tard, je me trouvais donc dans les rues très résidentielles de Getxo. Après 10 minutes de marche, j’ai pu admirer les belles villas palais le long du Paseo del muelle de Las Arenas et surtout tremper mes pieds dans l’océan. Dommage, je n’avais pas prévu le maillot de bain. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si facile de rejoindre l’océan depuis le centre de Bilbao.

Faire du shopping.

Entre grands centres commerciaux dans la ville moderne et petites échoppes dans la vieille ville de Bilbao, vous aurez le choix pour faire des achats aussi bien en vêtements, souvenirs, décoration…

Bilbao

Comment venir et se déplacer à Bilbao ?

C’est avec la compagnie Vueling que j’ai choisi d’aller de Paris à Bilbao. L’aéroport se trouve à une douzaine de kilomètres du centre-ville et rejoindre Bilbao est simple et peu coûteux ! Une navette vous est proposée au prix de 3 euros. (encore moins chère avec la Barik Carte). Un trajet de 20 minutes sépare l’aéroport du centre de Bilbao.La navette se trouve directement à l’étage des arrivées de l’aéroport. Il y a un petit comptoir où vous pouvez prendre votre billet ou également prendre la Barik carte.

Carte de transport Barik

Cette carte permet d’utiliser un large éventail de moyens de transport : Metro BilbaoBilbobustramwayEusko TrenPont Transbordeur de BiscayeFuniculaire d’Artxanda,
Cette carte de paiement coûte 3 euros et pour l’utiliser il est nécessaire de la recharger, à partir de 5 euros, dans les distributeurs automatiques de Metro Bilbao, les arrêts de bus de Bilbobus et Bizkaibus et dans plus de 450 établissements portant le logo Barik.

Une fois que vous avez cette carte, chaque trajet vous coûte quelques centimes d’euros. Vous pouvez utiliser une même carte pour plusieurs personnes (jusqu’à 10).

Sincèrement, la facilité pour se déplacer dans Bilbao est l’une des raisons qui m’ a aussi fait apprécier cette ville.

Où manger à Bilbao ?

Les restaurants ne manquent pas dans cette ville. La gastronomie basque est une des valeurs de cette région. Les offres des restaurants étoilés sont nombreuses et les petits bars à pintxos sont tous accueillants. C’est une ville où vous mangerez bien et où vous vous régalerez également de bons vins comme le Txakoli qui accompagne à la perfection les fruits de mer ou le Rioja Alevesa parmi les meilleurs vins d’Espagne.

Où dormir à Bilbao ?

Hôtel Ilunion San Mames Bilbao

J’ai choisi l’hôtel ILUNION SAN MAMES BILBAO tout d’abord pour sa situation : il se trouve juste au-dessus de la gare routière où arrive la navette qui relie Bilbao à l’aéroport. Et en bas de l’hôtel, on trouve tous les transports en commun : bus, métro, tram. Donc, c’est vraiment un endroit stratégique et idéal.

Son architecture et son désign m’a séduite également. Il correspond bien je trouve à cette ville qui a su se réinventer. Les chambres sont très confortables, impeccables. Le buffet du petit-déjeuner au top et le personnel adorable. Il ne manquait qu’une seule chose : une piscine (mais les hôtels avec piscine ne correspondaient pas à mon budget).

Vous l’avez compris, j’ai vraiment eu un gros coup de coeur pour cette ville du pays basque espagnol. Déjà amoureuse du Pays Basque français, je connaissais San Sebastian qui se trouve juste à la frontière française et que j’aime beaucoup aussi. Mais, Bilbao m’a encore séduite davantage et m’a même donné envie de projeter un roadtrip dans cette région qui appelle à la découverte avec San Juan de Gaztelugatxe, Vitoria-Gasteiz, le sanctuaire d’Arantzazu…. A voir pour une prochaine escapade !

En attendant, vous pouvez aussi retrouver mes articles à propos du Pays Basque Français :

Enregistre cet article sur Pinterest

Tu pourrais aussi aimer ...

6 Comments

  1. Je garde, bon il me faut allée à Paris mais pourquoi pas ? Merci du partage

  2. je garde ton article en réserve, cela fait très envie!

  3. Sincèrement, je me suis empressée d’écrire cet article car ce fut un véritable coup de coeur que j’avais envie de partager.

  4. […] En Espagne, beaucoup de villes sont de superbes idées pour un city-break en amoureux. Par exemple, je vous conseille très fortement Bilbao dans le Pays Basque espagnol. […]

  5. […] printemps et le début de l’été sont les saisons très favorables pour découvrir l’Espagne et en particulier la Costa Brava. En mai et juin, le climat est doux et agréable. Les […]

Laisse moi un petit mot ! Peut-être des informations supplémentaires à partager?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Escapades amoureuses

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading