Quel que soit le type de séjour pour lequel je pars, ma trousse à pharmacie fait toujours partie du voyage, car on n’est jamais à l’abri d’une migraine ou d’une petite plaie à soigner. En revanche lors de mes escapades en dehors de France, je prends toujours soin de vérifier les conditions sanitaires locales et si je dois avoir recours à une assurance voyage éventuelle. Voici quelques conseils santé pour voyager sereinement à l’étranger.

Check-list santé avant de partir en voyage.

Vaccins nécessaires et infos sanitaires

En fonction de ma destination, je vérifie les vaccinations qui peuvent être requises pour voyager, en plus des vaccins classiques (comme le tétanos). Le vaccin commun aux destinations « tropicales » est celui de la fièvre jaune. Il peut être recommandé, par exemple pour certains états du Brésil, ou il peut être obligatoire comme pour certains pays d’Afrique, dont le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ouganda…  

Toutes les recommandations vaccinales et informations sanitaires de voyage sont disponibles sur le site France Diplomatie. Vous pouvez y retrouver les informations par thème ou par destination. En plus des risques sanitaires (vaccin, eau, températures), des conseils sont également dispensés sur les risques météorologiques et naturels qui peuvent concerner votre destination (cyclone, séisme, haute montagne et volcan).

Ordonnances, traitements et check-up

Conseils santé pour les séjours hors de France.

En cas de traitement en cours faites le point avec votre médecin. Emportez vos médicaments avec vous et conservez une copie de l’ordonnance en cas de contrôle des autorités locales. Sachez que certains médicaments sont interdits ou ne se trouvent pas à l’étranger. A Dubaï par exemple, les anxiolytiques et les somnifères sont très contrôlés ; des listes sont disponibles pour vérification.

Si vous partez longtemps, demandez une dérogation au médecin pour que la pharmacie puisse vous délivrer votre traitement en quantité suffisante. De même pensez à faire vos check-up avant de partir (en particulier dentaire), car les conditions de prise en charge, la qualité des soins ou les tarifs des prestataires de santé peuvent être différents sur place ; évitez les mauvaises surprises.  

Trousse de premiers soins et bon sens

Une trousse de premiers soins devrait faire partie de votre valise en toutes circonstances, que ce soit pour un circuit de plusieurs jours ou un simple week-end romantique. Emportez quelques médicaments de base pour les douleurs, la fièvre, les allergies et les maux de ventre ou de transport ; ainsi qu’un antiseptique, quelques compresses et pansements.

Trouver les médicaments sur place une fois malade n’est pas l’idéal : indisponibilité, différences de composition (risque d’allergie), coût particulièrement élevé, etc. Emportez également crème solaire, anti-moustiques, ou affaires de grand froid selon le cas ; faites appel à votre bon sens. Si vous avez des enfants, vous pouvez sauvegarder une copie de leur carnet de santé en version numérique.

Attention également à la qualité de l’eau et privilégiez celle en bouteille et les boissons sans glaçons (dans les pays à risque). Pour les longs trajets en avion, les bas de contention peuvent être très utiles. Et de façon générale évitez de vous mettre en difficulté, adaptez vos activités à vos capacités, et ne vous exposez pas au danger inutilement. Enfin n’hésitez pas à vous enregistrer sur Ariane.

Les différents types de couverture santé des voyageurs

La Sécurité Sociale Française   

Si vous deviez avoir des frais de santé à l’étranger, la Sécu pourrait vous rembourser sous certaines conditions. Mais saviez-vous qu’elle n’en a pas l’obligation ? L’assurance maladie peut prendre en charge les soins à l’étranger : dans la mesure où ils sont médicalement nécessaires ou urgents, et dans le cadre de séjours temporaires de 90 jours consécutifs maximum.

Sachez également qu’en cas d’hospitalisation la Sécu ne pourra pas faire d’avance de frais à l’hôpital. Si vous êtes hospitalisé hors de France, la facture sera à régler sur place et vous pourrez faire la demande de remboursement depuis votre espace client Ameli.fr. J’ai découvert récemment qu’une rubrique « Remboursements des soins à l’étranger » a été rajoutée à l’onglet « Mes démarches ». Les documents nécessaires au remboursement sont : les factures acquittées, les preuves de paiement, les prescriptions médicales et comptes-rendus médicaux. Très important à savoir, les remboursements se font en fonction de la base de remboursement française. Si vous partez en Chine par exemple, les tarifs santé sont très élevés par rapport à la France, vous risquez d’avoir un reste à charge important.

La CEAM, l’alliée des voyages en Europe

Dans le cadre d’escapades en Europe, les choses sont simplifiées grâce à la CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie). Cette carte est disponible pour tous les affiliés Sécu. Elle se demande directement en ligne (depuis l’application mobile Ameli.fr) et elle est gratuite. Pensez à en faire la demande au minimum 15 jours à 1 mois avant votre départ.

Avec la CEAM, vous bénéficiez du tiers-payant et des conditions de prises en charge locales. Selon le pays les soins sont gratuits, ou un ticket modérateur peut être appliqué (une partie à votre charge). La carte fonctionne dans le public, si vous consultez dans le privé ou si la carte n’est pas acceptée, il faudra régler vos factures et demander le remboursement sur place ou à votre retour en France.

Les mêmes conditions de couverture que la sécurité sociale sont applicables : pour les courts séjours et les soins médicalement nécessaires, comme expliqué ici.   

Les assurances CB et rapatriement

Les cartes bancaires peuvent intégrer une option d’assistance rapatriement qui est intéressante dans le cadre de séjours dans des pays éloignés ou avec des structures de santé limitées ; la sécu ne prenant pas en charge les frais relatifs au rapatriement. Cette option est activée si vous achetez votre billet avec votre carte, dans la limite d’un séjour de 90 jours maximum.

Attention, l’assistance CB couvre les frais relatifs au transport en cas d’urgence, mais elle ne prend pas à sa charge les frais d’hospitalisation. Elle peut vous aider en faisant une avance à l’hôpital, mais vous devrez ensuite rembourser le montant avancé. Les plafonds de couverture sont assez limités, renseignez-vous bien sur les conditions de couverture au préalable pour éviter les mauvaises surprises.

Les assurances voyages et leurs avantages

Pour plus de tranquillité, de nombreuses assurances voyage sont disponibles. Elles vous couvrent en fonction de la durée de votre voyage, de 15 jours à 12 mois maximum. Les assurances multirisques incluent la prise en charge des frais de santé à 100%, avec la possibilité de paiement direct en cas d’hospitalisation. Cela vous assure des meilleurs remboursements et délais de traitement qu’avec la Sécu, et sera nécessaire si vous voyagez plus de 3 mois.

Les assurances voyage comportent différentes options en complément de la santé et de l’assistance, et seront adaptées aux différents profils de voyageurs : touristes (ex : option RC locative), étudiants (ex : option d’interruption d’études), professionnels ou même PVT. Vous pouvez également retrouver l’option sport, si vous pratiquez des activités sportives à risque comme la plongée ou le kite.

Très important, ces contrats santé vous assurent une couverture santé en cas d’urgence, d’accident ou de maladie inopinée. Tout comme la Sécu, elles ne prévoient pas de couvrir les soins de confort ou de prévention, et ils ont la particularité de d’exclure la prise en charge des frais liés à des antécédents médicaux. Comme indiqué au début de cet article, les check-up doivent être faits avant de partir.

Pour les voyageurs de longue durée (12 mois et plus), les assurances expatriés seront plus adaptées et peuvent permettre de couvrir tous types de soins, y compris de prévention ou liés à des conditions médicales préexistantes.

Retrouvez aussi mes conseils pour éviter le phénomène du jetlag au retour du voyage.

CONSEILS SANTE POUR PARTIR HORS DE FRANCE
Epingle moi sur Pinterest pour me garder

Tu pourrais aussi aimer ...

3 Comments

  1. Oui il faut penser à tout çà avant ! Cela permet de partir l’esprit tranquille

  2. […] et les coûts liés aux vols ou à d’autres incidents. Il est également recommandé de se faire vacciner contre l’Hépatite A avant de voyager au Costa […]

Laisse moi un petit mot ! Peut-être des informations supplémentaires à partager?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Escapades amoureuses

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading