Vous le savez déjà, la région des Hauts-de-France est mon terrain de jeu préféré pour des week-ends improvisés près de Paris. C’est ainsi que j’ai découvert au mois de mars dernier, le Château de Coucy situé à Coucy-le-Château-Auffrique à quelques kilomètres de Soissons.

Ce week-end là, j’avais décidé de m’offrir une escapade spéciale châteaux. J’ai débuté par le magnifique Château de Pierrefonds dans l’Oise, puis je me suis offert une nuit dans un petit château dont je vous donne l’adresse à la fin de l’article.

J’ai déjà utilisé le mot château 5 fois !! ça c’est fait ! 🙂

Pour le rendez-vous EnFranceAussi de ce mois de mai qui a pour thème “Vieilles pierres“, j’ai donc choisi de vous parler de ce Château de Coucy dont il ne reste en effet que des vieilles pierres, mais pourtant si émouvantes. Cette fois, c’est Annabelle du blog MATANTEA.COM (la Québecoise du collectif EnFranceAussi) qui est la chef du mois !

A Coucy-le-Château-Auffrique, les amateurs d’architecture médiévale seront ravis.

chateau de Coucy dans l'Aisne
chateau de Coucy dans l'Aisne

Posé au sommet d’un éperon calcaire, le château de Coucy est protégé par trois niveaux de
défense successifs : celui de la ville, celui de la basse-cour, et enfin les défenses mêmes du
château.

L’histoire du château de Coucy.

Le modeste château édifié en 920 par l’archevêque de Reims pour protéger son territoire de Coucy est agrandi dès 1079 sous la dynastie des sires de Coucy.
Ces derniers marquent l’histoire du château durant trois siècles : en 1220, Enguerrand III de
Coucy, guerrier à la bataille de Bouvines et dans les expéditions contre les cathares, fait clore la ville d’une enceinte et construit le château actuel et son gigantesque donjon.
Un siècle et demi plus tard, Enguerrand VII, grand diplomate, transforme l’édifice en un
somptueux palais.
Il meurt sans descendant mâle et en 1400, le domaine de Coucy est acheté par Louis
d’Orléans pour renforcer son duché de Valois.

A la suite de la Fronde, au XVIIe siècle, le château est démantelé et abandonné. Devenu bien
national à la Révolution, il sert de carrière de pierres jusqu’à son achat par Louis-Philippe en
1829, puis par l’Etat en 1848.
Plusieurs architectes, dont Viollet-le-Duc (voir le château de Pierrefonds), se succèdent alors pour préserver les ruines. Mais en 1917, l’armée allemande détruit les quatre tours et le donjon.

Avant sa destruction, le donjon du château de Coucy était le plus élevé d’Europe ! Il mesurait 54 mètres de haut, 31 mètres de diamètre et ses murs étaient épais de 7,5 mètres.

chateau de Coucy dans l'Aisne
chateau de Coucy dans l'Aisne

Dans la cour du château, des panneaux vous permettent de découvrir quelques vues du château avant sa destruction. En effet, le Centre des monuments nationaux a accepté le 10 décembre 2013 la donation d’un album de photographies consacrées au Château de Coucy, avant sa destruction pendant la première Guerre mondiale. L’album a été remis en 2014 par le petit-fils de son propriétaire, le major Hans Stach von Goltzheim. Christian Möller et sa femme Marianne ont souhaité, par cette donation et sa diffusion au château de Coucy, effectuer un geste symbolique de pardon devant les désastres de la guerre.

Le site du château de Coucy

Mes conseils :

Le marché paysan de Coucy-le-château-Auffrique chaque 1er dimanche du mois.

Et si vous optiez pour une visite du site le premier dimanche du mois ? Et bien vous pourriez profiter en même temps du marché paysan de Coucy-le-château-Auffrique. C’est ce que j’ai pu faire complètement par hasard ce dimanche-là ! J’ai ainsi rapporter de délicieux produits de la ferme à la maison.

Où dormir près du Château de Coucy ?

Dans les chambres d’hôtes : La chambre au château à Pernant

Une chambre au château à Pernant

Cette famille a acheté cette demeure et l’a transformée en chambres d’hôtes pour pouvoir restaurer le château médiéval attenant. C’est un énorme et magnifique projet familial.

Retrouvez tous les articles des blogueurs du collectif EnFranceAussi sur ce lien :

Vieilles pierres.

10 Comments

  1. voilà qui me parle! Mon arrière-grand-père a grandi tout près et les ruines ( à l’époque c’était du genre terrain vague) étaient le terrain de jeu des gamins du coin! C’est chouette de voir ce site renaitre!

  2. Un fort beau texte qui incite à y retourner (je l’ai vu il y a déjà plusieurs années) : les ruines peuvent être majestueuses!

  3. J’adore les ruines comme ça. Une escapade spéciale châteaux, j’approuve totalement ton programme !!

  4. J’y suis passée il y a quelques mois quand j’étais dans l’Aisne, mais il était fermé à ce moment-là. Il y a déjà une bonne vue depuis l’extérieur. C’est très intéressant de pouvoir avoir des photos je trouve ! 🙂

  5. OMG! Le site semble superbe, une page d’histoire hyper intéressante et un endroit que je ne connais pas. Ton week-end là-bas était parfait!

  6. Etant Picarde de naissance, je connais bien ce château, car j’ai fait mes études à Soissons. Merci de m’avoir rappelé de bons souvenirs.

  7. C’est un château incontournable du nord de la France, j’espère un jour pouvoir le visiter à mon tour. Merci pour ton beau reportage ! 🙂

  8. Je me souviens, j’avais vu tes stories! Quel dommage qu’autant de châteaux aient servi de carrières ^^’

  9. […] avoir découvert Laon, puis le château de Coucy, me voici revenue dans le département de l’Aisne à Saint-Quentin. Saint-Quentin se trouve […]

Laisse moi un petit mot ! Peut-être des informations supplémentaires à partager?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.