un roadtrip en van seule à 58 ans parc naturel de Brière

Sharing is caring!

C’est la rentrée !! Et pour cette rentrée, je commence par notre rendez-vous mensuel EN FRANCE AUSSI.

Le thème proposé par Ines du blog Les Millets du 62 est : Sur la route. Alors, je vais vous raconter mes 3 jours en van !

un roadtrip en van seule à 58 ans parc naturel de Brière

Cela ne pouvait pas mieux tomber comme thème après ces vacances où j’ai parcouru pas moins de 3000 km. Oui, je sais, certains diront que ce n’est pas très écologique… mais voyager en train avec un chien et des bagages pour plus d’un mois, je ne l’imaginais pas. Et puis, mon désir premier était d’être libre ! libre d’aller où je voulais, quand je voulais, comme je voulais.

Ce n’est pas en van que j’ai parcouru ces 3000 km mais avec ma voiture personnelle.

C’est à la fin de mes vacances que j’ai eu une super proposition de la part du Garage ONLYDRIVE : essayer un van durant 3 jours.

Oui, pour moi, c’était une super proposition, car dans un petit coin de ma tête, j’ai le projet d’acheter un van un jour ou l’autre. Est-ce que ce projet pouvait être sérieux si je n’avais jamais testé l’aventure? Je ne pense pas.

Depuis la crise sanitaire, les modes de consommation ont évolué. Après l’alimentation et les vêtements, cette évolution touche également le secteur des vacances. Avec les mesures de restrictions en place, notamment pour l’hôtellerie et la restauration, les Français doivent s’adapter.

Le camping-car est donc devenu une solution pour beaucoup d’entre eux. La vente et la location de ce type de véhicule ont bondi depuis 2020. En effet, le camping-car permet de partir en week-end ou en vacances plus facilement durant cette période de pandémie.

Dans ce billet de blog, je vais donc vous raconter mon petit week-end en van et vous faire un retour sur les côtés positifs et négatifs que j’ai pu trouvé à ce mode de voyage.

Pour cette évasion de 3 jours, j’ai choisi de redécouvrir le Parc naturel régional de Brière.

un roadtrip en van seule à 58 ans parc naturel de Brière

Pour deux raisons : le garage David Onlydrive se trouve en Vendée donc proche de ce coin de France, et puis je recherchais la nature, du vert et pas trop de monde. Les marais de Brière répondaient tout à fait à mes envies.

Et puis, partir seule à 58 ans au volant d’un tel engin, est-ce faisable? La question se pose pour beaucoup d’amies de mon âge autour de moi. Est-ce qu’un tel véhicule est facile à conduire, facile à garer? Est-ce que s’installer dans un camping ou un espace camping-car est pratique pour une femme qui approche la soixantaine?

J’ai donc organisé mon article en partant des questions que mon entourage ou des contacts internet avaient pu me poser. Bien entendu, mon expérience tient compte du fait que j’ai pu bénéficier d’un van complètement aménagé et neuf.

Quel modèle de van choisir?

Le modèle que j’ai pu tester grâce au Garage David Onlydrive est un Combi Van California de chez Volkswagen complètement aménagé.

un roadtrip en van seule à 58 ans

Le van aménagé offre une liberté illimitée sur 4 roues. Son équipement intérieur est confortable avec une optimisation des espaces judicieusement pensée. Il offre une indépendance incomparable. Voyagez où vous voulez en ayant tout ce dont vous avez besoin pour vivre une aventure inoubliable. C’est exactement ce que je recherchais.

Après, il est possible de choisir un van moins aménagé (plus roots on va dire) ou bien, plus aménagé.

Celui-ci a la possibilité de 4 couchages (2 en bas et 2 en haut dans la tente qui se déplie), une cuisine aménagée, une “salle-à-manger” à l’intérieur, un auvent avec table et chaises à installer, un porte-vélo à l’arrière et même une petite douchette extérieure.

Pour ce que je voulais faire durant ces 3 jours, cela m’allait tout à fait. Si j’étais partie plus longtemps, j’aurais peut-être opté pour un van comportant des toilettes et un petit lavabo.

Où passer la nuit avec son van ?

Je me suis longtemps posé la question. J’avais envie de liberté, mais pas d’insécurité. C’était ma première escapade en van (bien que j’ai pu tester le camping car au Québec en famille, il y a des années de cela). Je n’avais pas envie d’être entassée comme une sardine dans un camping bondé. J’ai tout d’abord téléchargé sur mon smartphone quelques applications qui permettent de repérer les emplacements sympas. Comme par exemple, l’application Park4night qui permet de partager des lieux où il fait bon se reposer en camping-car, van ou fourgon aménagé. Je conseille cette application pratique.

un roadtrip en van seule à 58 ans

Pour cette première fois, seule, j’ai opté pour un petit camping très simple et pas cher (moins de 10 euros la nuit pour le van). C’est en cherchant sur internet que je l’ai trouvé en plein coeur des marais de Brière. Des emplacements assez grands, une petite piscine, des toilettes et douches peut-être un peu vieillottes mais très propres. Il se situe tout près d’un supermarché, à 10 min à pied du centre du petit village de Saint-Lyphard : Camping Fleur de Brière. Comme quoi, les vacances en camping peuvent être synonymes de tranquillité et bien-être.

un roadtrip en van seule à 58 ans
Au camping Fleur de Brière

Partir en van avec un chien, pas trop galère?

Jagger, mon fidèle Jackrussell terrier, m’a suivi bien entendu durant tout mon roadtrip cet été. Est-ce qu’il a aimé cette expérience de trois jours en van, je crois bien !!!

Bon, il a été un peu surpris de changer de véhicule. 🙂 Mais, il a vite compris que voyager en van c’était passer tout son temps avec sa maîtresse! 🙂 et profiter de la nature juste en sautant du fourgon!!

un roadtrip en van seule à 58 ans camping fleur de brièreun roadtrip en van seule à 58 ans camping fleur de brière
un roadtrip en van seule à 58 ans

J’ai bien entendu protégé les sièges et lits du van le plus possible des poils en installant des plaids un peu partout. Bon ok, ce n’était pas très stylé! mais ça a fait l’affaire.

Pas trop difficile pour une femme seule (et à 58 ans) ?

Alors, là, franchement, sans aucune hésitation, je peux vous répondre : PAS DU TOUT !!!

Ce van est super bien conçu! Autant au niveau conduite qu’installation, je n’ai eu aucune difficulté !!

La conduite

L’assise est vraiment très agréable en hauteur. Je n’ai jamais été fatiguée au niveau de la conduite. La vision de la route est vraiment optimum.

Au niveau du stationnement, il y a une aide au stationnement vraiment idéale. C’est un système électronique qui aide le conducteur à se garer dans une place de stationnement en épi ou en bataille, en gérant la direction du véhicule.

Sincèrement, j’ai tout de suite été rassurée pour conduire, vraiment très facile!

L’installation

Là aussi, je vais peut-être vous étonner, mais aucune difficulté.

Je me posais des questions car j’avais l’expérience enfant des voyages avec mes parents en caravane (pliante ou non). Je me souvenais qu’il fallait compter à chaque fois un temps d’installation, vérifier le niveau de la caravane, déplier les béquilles, installer le auvent.. etc. Je me souviens aussi de notre roadtrip en camping-car en famille au Québec. Super expérience mais sincèrement, je n’ai jamais conduit l’engin et je ne me suis jamais vraiment occupée de l’installation. Mais, là aussi, je me souviens qu’il fallait prendre le temps.

Là, franchement, je pourrais dire : Fingers in the nose!! 🙂

A l’avant du van, au-dessus du rétroviseur, on trouve un écran et c’est de cet écran tactile que vous allez pouvoir tout gérer.

Lorsque vous vous garez pour la nuit, vous pouvez vérifier sur l’écran si le van est garé bien à plat ou si il vaut mieux le bouger un peu si il est un peu trop en pente, ou au contraire, si vous préférez avoir la tête un peu plus en hauteur vous bougez le van comme bon vous semble en vérifiant le niveau sur l’écran.

Vous avez aussi un écran de contrôle pour tout ce qui concerne la réserve d’eau propre, d’eaux usées, est-ce que vous avez assez de batterie pour pouvoir vous éclairer, charger les téléphones etc… D’ailleurs, à propos de cela, j’ai été vraiment étonnée de la capacité de la batterie du véhicule. Plus on roule, plus la batterie bien sûr se recharge, ce qui fait que l’on n’a pas besoin du tout de se brancher à l’électricité du camping.

Un petit bouton à pousser sur cet écran et vous dépliez la tente sur le toit pour ajouter deux couchages au van. La même chose pour la replier, tout se fait de façon automatique.

J’ai vraiment été soufflée par la façon dont tout a été étudié pour que ce soit super pratique! Un exemple : les chaises pliantes se trouvent rangées dans le hayon arrière et sont hyper faciles à attraper puis à ranger. La table de camping pour manger à l’extérieur se trouve cachée dans la portière principale! il suffit de la déclipser de la portière et hop vous l’installer. Le auvent est aussi très facile à installer, comme un store de maison en fait. Bon ok, la première fois, je l’avais installé un peu de travers ! 🙂 mais on prend vite le coup la deuxième fois.

un roadtrip en van seule à 58 ans
Les chaises cachées dans le hayon du coffre

Pour tout vous dire, jamais je ne me suis dit : mince, pas facile toute seule !!! non, jamais!

Et au niveau confort?

Est-ce que je recherchais vraiment le confort? Non, je recherchais la liberté surtout.

Cependant, je peux dire que : j’ai très bien dormi (spécialement dans l’espace au-dessus du toit).

Pour trois jours, je trouve que le confort y était. Je ne suis pas certaine de supporter ce mode de voyage durant un mois ou plus. Je suis je crois un peu trop “bordélique” !!! 😀 Car, au long cours, il faut une capacité d’organisation tout de même !! Bien remettre chaque chose en place que ce soit niveau vêtements, affaires de toilettes, alimentation, fournitures diverses. Sinon, cela peut devenir très vite n’importe quoi je pense.

De plus, je dois préciser que ce test du van a été fait un peu “à l’arrache”. En effet, cette occasion m’est tombée dessus durant mes vacances, donc je n’avais prévu aucun matériel spécifique pour cela!! ni pour faire la cuisine, ni pour dormir. Donc, pas de casseroles, ni assiettes et couverts, pas de duvet ni d’oreiller… et pourtant, j’ai trouvé le lit très confortable comme quoi, on s’adapte!

Niveau conduite : très confortable! je n’ai jamais été fatiguée en conduisant, ni mal de dos.

Ce que j’ai adoré.

  • J’ai apprécié la liberté même si pour ce premier test je n’en ai pas profité comme j’aurais pu.

J’aurais pu me poser le long de cet étang pour la nuit. Un endroit tranquille, apaisant, génial. Même si j’ai carrément raté mes photos du héron repéré à l’autre bout de l’étang! 😀

un roadtrip en van seule à 58 ans parc naturel de Brière
heron marais de brière

Mais, j’ai préféré pour cette première fois assurer le coup et choisir le camping avec la sécurité et les installations sanitaires adéquates.

  • J’ai aimé les bruits de la nuit lorsque j’étais installée dans la tente de toit.
un roadtrip en van seule à 58 ans parc naturel de Brière
un roadtrip en van seule à 58 ans
  • J’ai aimé pouvoir vivre tout le temps dehors et mon chien a adoré aussi.
un roadtrip en van seule à 58 ans
  • J’ai adoré prendre mon petit-déjeuner dehors.
un roadtrip en van seule à 58 ans

  • J’ai aimé travailler sur mon blog au grand air.
un roadtrip en van seule à 58 ans à
  • J’ai tellement apprécié de pouvoir me poser où je voulais quand je voulais! Et j’ai aimé aussi la très grande facilité de conduite et d’installation du van.
un roadtrip en van seule à 58 ans parc naturel de Brière

Ce que j’ai moins aimé :

Je dirais qu’il n’y a qu’une chose qui me vienne en tête : le manque d’espace pour un voyage au long cours.

C’est bien entendu le jeu et le principe du van !! Voyager avec le minimum en toute liberté et ne pas s’encombrer de l’inutile.

Ayant pu tester également le voyage en camping-car, j’avoue que je préfère l’espace et le confort du camping-car pour un voyage plus long.

Mais, car il y a toujours un mais… je ne me vois pas conduire un camping-car seule !!!

Donc, je dirais que le van aménagé est une bonne solution pour un voyage de quelques jours, voir 2 semaines.

Je serais donc tout à fait prête à recommencer cette fois sur une ou deux semaines et cette fois en osant les emplacements plus “sauvages”.

J’aimerais beaucoup tester la solution fourgon aménagé je crois. C’est à dire un véhicule qui se situe niveau taille et confort entre le van et le camping-car. Un fourgon aménagé est un peu plus grand et comporte des toilettes et une petite salle d’eau. Mais, il est vrai qu’il n’a certainement pas la maniabilité que j’ai pu ressentir pour conduire et garer le van California.

Savoir sortir de sa bulle !

J’aimerais mettre le doigt sur un détail, mais qui pour moi n’en est pas un.

Faire attention à ne pas s’isoler!

En voyageant en van, on risque de trop s’isoler, aussi bien en voyageant seul qu’en voyageant en couple. Notre van devient notre petit cocon, il faut aussi savoir en sortir et ne pas oublier le lien social. Dans le van, nous avons notre cuisine, notre lit, c’est aussi notre moyen de transport. Si on n’y prend pas garde, on peut très bien vivre en autarcie sans rencontrer d’autres personnes. Même en trois jours, j’ai ressenti ce risque de ne pas avoir besoin de s’ouvrir aux autres.

Alors, sortons de notre van et allons rencontrer les autres : les voisins de camping, les voisins de spots sympas pour dormir… il est rare en fait de se retrouver seul sur une aire puisque les voyageurs en van utilisent pratiquement tous les mêmes applications! 🙂

Et puis, aller au restaurant, s’installer aux terrasses des cafés, participer à des activités sportives en groupe… ne vous enfermez pas dans votre van!

Un livre à conseiller : Partir en Van.

Je vous conseille la lecture du livre PARTIR EN VAN (le guide pour voyager autrement). Dans ce guide, véritable référence du mode de vie en van, vous trouverez tous les conseils pratiques et les astuces pour calculer son budget, choisir son véhicule (acheté ou loué), aménager son van, programmer son road trip, sélectionner les bons emplacements, gérer le quotidien (les galères aussi!).

Les auteurs

Pierre Rouxel et Camille Visage sont des amoureux des grands espaces et de la vie en van aménagé. Depuis 2017, ils sillonnent les routes de France et d’ailleurs. Ils ont fondé The Roadtrippers, un blog d’inspiration à la vie en van et aux roadtrips.

Pour en savoir plus sur le Garage David Onlydrive :


Page location Onlydrive : https://www.onlydrive.fr/location/campings-car
Site web Onlydrive : https://www.onlydrive.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/garagedavidsaintfulgent/


Je précise que cet article n’est pas un article sponsorisé, juste un retour sincère et réel de 3 jours d’essai d’un van. Je remercie le garage David Onlydrive de m’avoir permis d’essayer ce véhicule.

Je vous invite à partager vos expériences ou poser vos questions en commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre.

Retrouvez les autres articles des blogueurs #EnFranceAussi sur cette carte :

EPINGLEZ-MOI SUR PINTEREST !

deux jours en van dans le parc naturel de Briere Escapades amoureuses
En van seule à 58 ans

26 commentaire

  1. super expérience ! l’aménagement du van est vraiment très bien pensé !

  2. Chouette expérience.
    Pour ton prochain voyage en van, fourgon ou camping car, tu peux aussi te garer à la ferme. Je ne me souviens plus du nom du réseau (mais Google saura te renseigner) mais quand j’ai fait une virée camping car avec ma nièce il y a bientôt 6 ans, c’est l’option que j’avais choisi. L’adhésion est modique et tu reçois un Macaron et un répertoire de toutes les fermes en France qui acceptent que tu te gares sur leur terrain gratuitement. Plusieurs proposent en plus une table d’hôtes. Super expérience, de belles rencontres et l’assurance d’échapper au parking camping cars bien glauques.

  3. Une belle (et intéressante) idée !

  4. J’ai tenté aussi l’expérience à deux reprises mais en couple. C’était sympa.
    J’aime bien l’idée du van qui permet plus de liberté et de souplesse que le camping car. Mais sur une plus longue période que quelques jours, je pense que je me payerai quelques nuits d’hôtel pour plus de confort et une belle salle de bain :-).
    Je trouve cependant que comme c’est “tendance” les prix d’achat et de location d’un van sont vraiment très (trop) élevés.

  5. Super expérience. Ton nouveau moto pourrait être “Peur ? Moi ? jamais ! “. moi qui adore voyager seule, je ne me suis pas encore laissée tenter par l’expérience Van. A voir ?

  6. Bonjour Sylvie,
    Bien d’accord avec toi sur plusieurs points.
    Moi aussi, sur une longue période, je me paierais quelques nuits d’hôtel pour retrouver un peu plus de confort. C’est vrai que les prix sont au plus fort en ce moment du fait du covid. Pour ce qui est de l’achat, j’ai abandonné. Je pensais peut-être investir pour la retraite, mais cela me reviendrait bien trop cher en fait. Mais, je me vois bien en louer un pour quelques vacances.

  7. La seule chose qui pouvait un peu me faire peur c’est l’idée de dormir seule sur une halte au bord d’une route. C’est pour cela que j’ai choisi l’option petit camping. Après, on se rend vite compte que l’on est rarement vraiment seul sur un parking van en pleine saison estivale.

  8. Bonjour, je te conseille!!

  9. Bonjour Corinne,
    Ah mais voilà une idée super sympa!!! Je m’imagine très bien installée dans une ferme avec les oeufs du poulailler au petit déjeuner 🙂

  10. Bonjour Eimelle,
    Oui, franchement, j’ai été super étonnée de l’ingéniosité pour l’utilisation de chaque espace!!

  11. Attention ce qui suit est un avis personnel 😁Je ne doute pas un seul instant que le Van soit sensass même mieux que le camping car pour + sieurs raisons (volume à conduire, garer,etc..) . On a compris que le marché avait justement évolué comme tu l’as très bien décris. Tout ce que tu dis d’ailleurs est positif je ne dis pas le contraire, bravo pour ce partage ça va conforter beaucoup de monde dans une prise ce décision. Pour ma part peut être autre fois avec les mômes mais aujourd’hui non. Suis un peu pénible ces derniers temps avec le confort c’est pour cela que je choisis l’hôtellerie. Bien entendu ça n’a absolument pas les avantages du choix de passer sa nuit où l’on veut et bien entendu je suis en ville le + souvent mais peut être qu’à la retraite mes goûts évolueront dans ce domaine. En tout cas super article. Bisous Sophie

  12. Super ton article ! C’est une idée qui me titille depuis 2 – 3 ans. J’ai bien connu la caravane et je n’ai pas envie d’y revenir, ne serait-ce que pour la tracter. Pour le van, c’est la taille qui me fait réfléchir, notamment pour pourvoir passer dans des endroits un peu paumés (nous sommes les spécialistes des routes trèèès étroites).

  13. Coucou Poulette,
    super heureuse de te lire ici. Je comprends tout à fait ton avis. J’ai envisagé il y a quelques mois de cela d’investir dans un van pour mes vieux jours 😀 C’est pour cette raison que j’ai sauté sur l’occasion lorsque le garage David m’a proposé cet essai. Et j’ai bien fait d’essayer, car ce n’est pas la solution qu’il me faut au long cours en fait. Je me vois bien partir une semaine ou deux mais pas plus longtemps. Et j’ai calculé que le prix de l’achat ne valait pas la chandelle car je sais aussi que j’aurai envie d’escapades dans des beaux hôtels ou des belles maisons aussi.
    Donc, je crois que mes voyages de retraitée (c’est dans 4 ans si tout va bien) se feront de plein de façons différentes : locations, hôtels, van, camping, camping-car.. j’aime trop le changement et la diversité pour me cantonner à un mode de voyage.
    Bisous

  14. Bonjour!!
    Merci pour ton commentaire.
    J’ai connu aussi la caravane et franchement pour rien au monde je ne recommencerai !! je serai incapable de tracter !!
    Le van a l’avantage de passer un peu partout, celui que j’ai pu essayer en fait, c’est un peu une petite camionnette. Vraiment super facile à conduire et à garer. Par contre, la prochaine escapade en van, je prends le vélo sur le porte-vélo pour ne pas avoir à ranger tout pour aller juste chercher du pain!! 😀

  15. […] Un roadtrip en van, seule à 58 ans, pourquoi pas? […]

  16. Hyper sympa ! Belle idée !

  17. Très belle expérience apparemment, tant mieux. Cela ne plait pas à tout le monde évidemment, mais la sensation de liberté est incroyable ! 🙂

  18. Il a l’air super ce van ! Je crois que je n’aimerais pas avoir les toilettes à l’intérieur car après il faut les vider … haha pour le coup je préfèrerai utiliser celles d’un camping

  19. Top ton petit article détaillé sur l’usage d’un van. Pour moi c’est possible à tout âge 🙂
    J’ai adoré l’expérience il y a quelques années et j’aimerai renouveler l’expérience avec ma fille.

  20. Sympa sur quelques jours en effet!

  21. Bonjour Marie,
    oui, c’est possible à tout âge 😉 , en fait mes interrogations étaient plus sur le combo : femme seule d’un certain âge.
    J’espère que tu pourras renouveler l’expérience avec ta fille 🙂

  22. bonjour Aurélie,
    Ben en fait, je pense aux toilettes surtout pour les nuits hors camping 🙂

  23. Une belle 1ère expérience je trouve ! Nous avons l’habitude de partir en camping car, c’est vrai que c’est la liberté totale, on ne pourrait plus s’en passer !

  24. Je trouve ça super que tu aies sauté le pas ! Je ne sais pas si je me sentirais très à l’aise pour ma part (trop la trouille de dormir seule dans un truc “pas en dur”). En tout cas c’est intéressant de constater que ce n’est pas si compliqué.

  25. Super expérience et évidemment Jagger devait être aux anges d’être H24 avec son humaine. J’adore ce modèle de petit van mais je pense comme toi, pour un voyage de plusieurs semaines, il vaut mieux passer sur des modèles type fourgon où on peut au moins se tenir debout à l’intérieur. Ne serait-ce que pour se faire à maison quand il pleut.

Laisse moi un petit mot ! Peut-être des informations supplémentaires à partager?

Vous pourriez aussi aimer...