camembert affiné au calvados gourmandises de nos régions EnFranceaussi

Nous allons parler gourmandises dans cet article. Les gourmandises de nos régions! C’est un thème inépuisable, vous l’avouerez, c’est le thème que j’ai choisi pour le rendez-vous EnFranceAussi de ce mois d’octobre. Si vous me connaissez bien, vous ne devez pas être trop surpris de ce choix! Je suis gourmande, je le revendique ! La vie est trop courte pour se priver des bonnes choses!

Nous sommes le 1er octobre, et ce mois-ci, je suis le boss du RDV #EnFranceAussi! C’est la première fois, je me demande si cela ne va pas me donner le melon! 🙂

ENFRANCEAUSSI, c’est ce sympathique collectif de blogueurs voyage créé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs. Voilà au moins 6 ans que je participe à ce rendez-vous de la blogosphère.

Pour un sujet aussi vaste que Les Gourmandises de nos Régions, il fallait que je me donne des limites! Quelle région? Quelles sortes de gourmandises? Une gourmandise est-elle forcément sucrée ou non?

Mes origines sont doubles : parisienne et normande. ( un peu de Guadeloupe aussi si je cherche plus loin), alors j’ai choisi de vous parler des gourmandises de ces deux endroits. Mais, même en me limitant à ces deux points géographiques, je pourrais écrire un livre de recettes de plus de 100 pages ! Ce que je ne ferai pas puisque je n’ai pas ce talent, mais par contre, je peux vous conseiller un blog formidable d’une véritable cuisinière passionnée : NICOLE PASSIONS GASTRONOMIE. Nicole est une femme adorable que j’ai eu la chance de rencontrer lors d’un voyage presse à Epernay.

Bon, je discute, je discute, mais revenons aux gourmandises !

Gourmandises normandes.

Maintenant que la région est choisie, il me faut opter pour du salé ou du sucré. Difficile! Je prends les deux. Voici deux gâteries exclusivement normandes que j’adore !

Le camembert affiné au calva!

Des camemberts affinés au calvados, j’en ai plusieurs fois achetés sur les marchés normands (entre autres celui de Trouvilles-sur-mer et celui de Lisieux). Il s’agit du “coup de pied au cul” (véridique!). Ce fromage existe depuis 1950; c’est le plus vieux fromage de la Fromagerie Maître Pennec.

coup de pied au cul

Mais, il y a quelques temps, Nathalie (des chambres d’hôtes FENETRES SUR MER) m’a transmis sa recette ! Le camembert affiné au calvados fait maison!

Comme je vous apprécie beaucoup, je vous offre également la recette de cette gourmandise salée.

camembert affiné au calvados gourmandises de nos régions EnFranceaussi

Il vous faut un camembert au lait cru (très important!, c’est bien meilleur que le camembert pasteurisé!) pas très fait. Grattez avec un couteau tout le blanc (dessus, dessous et côtés). Déposez le camembert gratté dans un récipient creux aux dimensions du camembert (non, ne pas prendre un couscoussier!). Remplir ce récipient au 1/3 avec du cidre (ou du poiré pour varier les plaisirs). Versez du calvados par-dessus (pour la quantité c’est selon votre bon-vouloir). Vous laissez cette préparation au réfrigérateur durant 48 heures minimum en le retournant 2 fois par jour. Personnellement, je le laisse plutôt 3 jours. Ensuite, vous égouttez le camembert et vous l’entourez de chapelure puis vous le remettez au frigo en attendant le repas. Pour le servir sur le plateau de fromages, le sortir à peu près deux heures avant.

camembert affiné au calvados gourmandises de nos régions EnFranceaussi

A chaque fois, il fait son petit effet sur le plateau ! et il disparait à la vitesse de l’éclair.

La Teurgoule.

Teurgoule les gourmandises de nos régions En France aussi

Si vous êtes normand(e), vous connaissez la Teurgoule, c’est obligé ! Si vous n’êtes pas normand(e), c’est un dessert trop méconnu malheureusement, et pourtant, il ne date pas de l’an dernier!

La teurgoule aurait été créée à Honfleur au milieu du XVIIIème siècle par le cuisinier François-Jean Orceau de Fontette. A cette époque, le riz était une céréale inconnue en Normandie. Pris aux Anglais par le capitaine corsaire Nicolas Quinette,un vaisseau fut conduit à Honfleur. Il contenait des centaines de sacs de riz et des épices. La cargaison fut réquisitionnée. La Normandie était au bord de la disette après une récolte de blé catastrophique en 1758. Afin d’accoutumer les normands à cette nouvelle céréale, il fut décidé de l’associer à la denrée la plus produite en Normandie : le lait. Mais, le lait le plus riche, le plus gras afin d’obtenir un plat nourrissant.

Depuis, la Teurgoule est restée fidèle à son image de dessert copieux servi lors des évènements familiaux ou les fêtes de village. C’est un dessert plein bon lait cru, de beurre ou de crème, beaucoup de sucre et de la cannelle. C’est un véritable délice mais il faut encore avoir de l’appétit pour s’en délecter à la fin d’un repas.

Personnellement, je préfère la déguster au goûter ou même au petit-déjeuner.

La teurgoule n’est pas difficile à préparer mais il faut du temps!

Je partage avec vous la recette de Nadia qui tient les GITES DE LA MER : LA RECETTE DE TEURGOULE DE MA GRAND-MERE.

Si vous appréciez la gastronomie normande, je vous invite sur la page recettes normandes du site, rien qu’en lisant les titres, vous allez saliver!

GOURMANDISE PARISIENNE

Le Paris-Brest

Paris-Brest du Moulin de la galette Sannois
Merci Christophe pour la photo!

Mettons tout de suite les choses au clair : le vrai Paris-Brest a une forme de roue de vélo! point! Oui, car cette recette a été créée en 1909 par un pâtissier de Maisons-Laffitte (Louis Durand) pour rendre hommage à la course cycliste : Paris-Brest-Paris. On peut lire aussi que cette forme ronde représente la couronne de lauriers du vainqueur de la course).

Pour tout vous dire, autrefois, c’était un gâteau que je n’appréciais guère. Je le trouvais trop lourd, mais je crois qu’il faut tout simplement choisir où le manger ! C’est au Restaurant Le Moulin de la Galette à Sannois que j’ai appris à aimer le Paris-Brest.

Les ingrédients : Amandes, beurre pommade, eau, farine, lait, œufs, praliné, sel, sucre. C’est une pâte à choux cuite avec des amandes effilées parsemées en surface, dans laquelle on introduit, après cuisson de la pâte, une torsade de crème pâtissière ou pralinée. Chaque pâtissier utilise aujourd’hui des crèmes plus différentes les unes que les autres. La crème la plus classiquement utilisée est la crème mousseline.

Voilà, il a bien fallu choisir parmi toutes les gourmandises que nous offrent nos régions. Le choix fut difficile, surtout pour une gourmande comme moi, et une gourmande qui a toujours des difficultés pour faire des choix! (signe astrologique balance).

J’espère que cet article vous aura donné faim et vous aura donné envie de faire un petit tour en Normandie ou en région parisienne pour déguster ces jolies gourmandises.

Et puis, n’oubliez pas d’aller faire un tour sur les articles des copains ENFRANCEAUSSI, vous allez vous régaler virtuellement!! Au moins, cela ne fait pas grossir 🙂

Gourmandises de nos régions, gourmandises normandes, en france aussi,
EPINGLE-MOI

Découvrez d’autres gourmandises de nos régions grâce à l’équipe des blogueurs ENFRANCEAUSSI.

Vous pourriez aussi aimer...

21 commentaire

  1. Hum, on a très faim là!

  2. Paris, la Normandie, du bon fromage que demander de plus pour bien démarrer sa journée. Merci (et à Nathalie aussi ) pour la recette du camembert affiné au Calvados.

  3. Que de bonnes choses, la Normandie n’est pas pour rien le pays du fromage et de son célèbre camembert. Cela donne envie d’essayer la recette du camembert au calvados.

  4. je suis moi aussi tentée par la recette du camembert au calvados,c e qui devrait me réchauffer le corps et l’âme avec ce temps maussade et froid.

  5. Je ne connaissais pas du tout la teurgoule, ça a l’air de bien caler ! 😁 Le Paris-Brest, je ne l’aime pas partout non plus, il ne faut pas qu’il soit trop crémeux non plus, et pas trop gras, bref, c’est un équilibre à trouver !

  6. Oh merci Sophie d’avoir mis ma recette (qui m’a été donnée par un ami normand !). En fait : plus on met de Calva et plus le goût est puissant … à chacun sa dose ! J’espère de tout cœur que cette recette, facile à réaliser, séduira tes lecteurs, Sophie ! Et pour la Teurgoule de Nadia : non ça ne cale pas à ce point sauf si on mange tout ! 😉

  7. je ne connaissais pas la Teurgoule, cela donne envie d’essayer!

  8. J’ai des envies de fromage maintenant

  9. Merci d’avoir lancé ce thème alléchant !! Bon perso le camembert c’est pas du tout mon truc, je mange très peu de fromage !! Par contre la teurgoule ça a l’air pas mal du tout, je ne connaissais pas !

  10. Je suis bien trop amatrice de fromages pour faire l’impasse sur ton article! Je veux goûter à tout maintenant!

  11. C’est un dessert qui tient au corps 🙂 mais délicieux.

  12. Cette recette est devenue incontournable pour moi lorsque je reçois des amis à diner. Bisous

  13. Oui, ,pas toujours facile de trouver Le bon Paris-Brest!

  14. Franchement, n’hésite pas! bisous

  15. Je te conseille d’essayer!

  16. Oui, le fromage est un incontournable de Normandie.

  17. Tant mieux! ma maman me disait : quand l’appétit va, tout va! 😀

  18. Ohhh mais pourquoi ton message est allé se cacher dans les indésirables?!
    Et bien j’espère que tu vas avoir très envie de fromage pour venir enfin en Normandie Chacha!!

  19. Je n’aimais pas non plus le paris Brest jusqu’à ce que j’en mange un chez Jacques Genin. C’est maintenant une pâtisserie que je choisis très souvent chez les pâtissiers avec une bonne réputation (mais absolument jamais en boulangerie).

  20. ce n est que en septembre en visite à Clermont Ferrand que j ai découvert l origine du Paris Brest

  21. Hihi pas forcément les spécialités culinaires que j’aime mais l’histoire de la teurgoule vaut le détour ! Comme Tania, j’ai découvert l’origine du Paris-Brest… à Clermont-Ferrand (on a visité le même musée je crois 😂)

Laisse moi un petit mot ! Peut-être des informations supplémentaires à partager?

%d blogueurs aiment cette page :