Escapades Amoureuses
En trip à Lille EnFranceAussi

Mes premières fois à Lille-Roubaix

Scroll down to content

Si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez déjà le rendez-vous mensuel #EnFranceAussi.

#EnFranceAussi, dont on a fêté les 5 ans du rendez-vous pendant tout le mois de juin, réunit maintenant une centaine de blogueurs passionnés par notre beau territoire qu’est la France. En 5 ans, j’ai pu faire la connaissance virtuelle de plusieurs blogueurs et blogueuses voyage. Mais, pourquoi ne pas passer au réel aussi ? Se rencontrer et explorer ensemble un lieu de France afin de le partager avec nos lecteurs. C’est l’occasion de rencontres très riches en amitié et en échanges divers.

L’an dernier la team de blogueurs voyage #EnFranceAussi avait organisé un week-end à Toulouse auquel je n’avais pu participer.

Cette année, c’est Chacha , une « fille du Nord », qui a eu l’excellente idée de nous proposer de visiter Lille et Roubaix avec une organisation au top mise en place par Chacha, elle-même et les offices du Tourisme de Lille et de Roubaix.

En trip à Lille EnFranceAussi
Notre groupe de blogueurs voyage

 

Ces 3 jours à Lille furent pour moi 3 jours de découverte ou redécouverte puisque je connaissais et appréciais déjà beaucoup la ville de Lille mais je n’y étais pas retournée depuis plus de 10 ans.

En trip à Lille EnFranceAussi

J’ai adoré retrouver cette ville qui s’est embellie et j’ai eu un coup de cœur il faut bien le dire pour Roubaix que je ne connaissais pas du tout. J’avais des aprioris à propos de Roubaix, je peux vous dire que ce week-end-là mes aprioris ont été bien bousculés.

Il y a tellement à dire et à vous partager de ces 3 jours dans le Nord de la France que j’ai choisi de vous en faire plusieurs billets de blog.

Ce premier billet est un peu plus personnel puisque je vais vous parler de mes 4 baptêmes célébrés durant ce week-end !

Durant ces 3 jours dans la métropole lilloise, j’ai connu 4 nouveautés dans ma vie.

 

Ma première fois en OUIBUS

Ouibus PARIS LILLE

Voilà des années que j’en entends parler en bien, mais j’avoue que j’aime mon indépendance et je reculais un peu devant le fait d’être sur la route tributaire des horaires d’un car et pas tranquillou  dans ma petite voiture perso.

Nous avons eu la chance à cette occasion de bénéficier d’un partenariat avec Ouibus. Entre les grèves SNCF, Air France durant cette période, l’excellent rapport qualité prix du Ouibus, et le fait que j’ai une gare routière Ouibus pas très loin de chez moi, j’ai pensé que c’était enfin le moment de tester.

Et bien, j’ai été séduite ! J’ai pris mon Ouibus à l’Université de Saint-Denis direction Lille. Un détail qui n’en est pas un, juste à 10 mètres de la gare routière, se trouve un parking Qpark. C’est donc très facilement que j’ai pu rejoindre Saint-Denis en voiture, déposer (grâce à l’application Qpark) ma voiture dans le parking réservé pour le week-end et il ne me restait que quelques pas à faire pour monter dans mon Ouibus. La réservation de ma place Ouibus était bien faite, une place assignée à chacun dans le car et c’était parti pour  environ 3h de route durant lesquelles j’ai pu passer mon temps à lire, pianoter sur mon smartphone grâce au wifi du véhicule, bavarder un peu avec ma voisine et me reposer.

Voilà une première belle découverte pour moi et je suis prête à recommencer l’expérience dans le  cas de mes voyages seule ou avec une amie (Oui, Namoureux n’est pas encore dans le trip Ouibus lui).

28056743_10156136220793620_5437124064015765535_n

 

Ma première fois en Happy Moov

 

HAPPYMOOV LILLE

Happy Moov a proposé de nous transporter dans Lille en mode écolo : un vélo-taxi !!

Un mode de locomotion bien sympa, non polluant et très convivial ( merci à mon chauffeur super sympathique !). Happy Moov fonctionne un peu comme un Uber mais écolo. Une application vous permet de réserver à l’avance ou demander rapidement la prise en charge de votre trajet par un chauffeur en vélo.

 

Passer une nuit en auberge de jeunesse à plus de 50 ans.

Nous étions le vendredi, et pour les premières blogueuses arrivées à Lille, le rendez-vous était fixé dans le vieux Lille à l’auberge de jeunesse Gastama. L’ambiance fut tout de suite joyeuse entre nous et toutes nous étions impatientes de découvrir Lille et de vivre ces 3 jours ensemble.

Et oui,  vous avez bien lu que nous avions rendez-vous dans une auberge de jeunesse ! Ce fut donc, mon 3 ème baptême du week-end : oui, je peux dire que j’ai testé une auberge de jeunesse à plus de 50 ans! 🙂

Oui, oui il n’y a pas de discrimination ! Les quinquas ont le droit d’aller dans les auberges de jeunesse ! Il faut dire que le Gastama ne ressemble pas du tout aux auberges de jeunesse que j’ai connue lorsque j’avais une vingtaine d’année. C’est un hôtel super sympa, avec une ambiance très conviviale, des chambres individuelles avec leur douche individuelle , un espace bar et une terrasse très instagrammable. 😊

Gastama Lille

Gastama Lille

Gastama Lille
ma chambre
Gastama Lille
ma chambre

 

Gastama Lille
zone pour chiller
Gastama Lille
La terrasse
Gastama Lille
La terrasse
Gastama Lille
Le bar
Gastama Lille
Petit dej

 

J’ai campé sur un toit pour la première fois et ce fut à Roubaix.

Le camping oui, je connaissais depuis ma plus tendre enfance, mais camper sur un toit, non je n’avais jamais fait! Et vous?

Nous avons en effet passé la nuit sur le TOIT de La Condition Publique, dans le CAMPING VILLAGE construit par le collectif YES WE CAMP!

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

En effet, à Roubaix, la Condition publique proposait ,de mai à juillet 2018, une exposition intitulée Habitarium, une expo laboratoire sur l’habitat avec des partenaires issus du monde des arts, du monde de la recherche et de l’entreprise. A cette occasion, Yes we camp a installé un camping éphémère de 20 à 30 places sur le toit de cette ancienne manufacture. Un podium de douches, une buvette, un BBQ, de vraies cabanes, des tentes canadiennes, des suites et un clapier touché-couché nous attendaient.

Ce fut une expérience incroyable. Je pense qu’elle a été une des meilleurs occasions pour souder notre groupe.

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we campRoubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

Roubaix la condition publique Yes we camp

 

Ces nouvelles expériences pour moi n’auraient jamais été possibles sans l’organisation au top de ce week-end. Un grand merci donc à Chacha du blog les aventures de la tribu de ChachaLaurianne (une autre locale)du blog Un pied dans les nuages , à  l’office de Tourisme de Lille et de Roubaix  

Merci à  Sélic et Constance dignes représentants des offices du tourisme pour leur accueil, leur sourire et leur patience.

Merci à Adeline de Ouibus pour son efficacité, merci à Happymoov de nous avoir transportés écologiquement.

Merci aux Editions Gallimard qui nous ont accompagnés avec  le Cartoville Lille.

CARTOVILLE LILLE

Prochainement, je partagerais avec vous mes coups de coeur à Lille et à Roubaix, vous me suivrez?

5 Replies to “Mes premières fois à Lille-Roubaix”

  1. Sympa!!!
    Ce trip m’aurait bien plu!
    Je garde précieusement les « tuyaux » (en particulier l’auberge de jeunesse qui en effet n’a rien à voir avec l’idée qu’on s’en fait…)
    Bonne soirée Sophie!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :