Escapades Amoureuses
L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

#EnFranceAussi : L’île d’Aix et la légende des Gourgaud

Scroll down to content

Je vous ai déjà parlé de l’ïle d’Aix sur ce blog. Il faut dire qu’il est impossible de ne pas tomber en amour avec cette île de Charente-Maritime une fois que l’on a mis le pied dessus.

C’est d’une histoire d’amour dont j’ai choisi de vous parler pour fêter les 5 ans du rendez-vous #EnFranceAussi. Une histoire d’amour entre un Baron et une Baronne et cette île d’Aix.

……………………………………….

Depuis déjà 5 ans , chaque mois, une bande de blogueurs écrit des articles destinés à faire (re)découvrir des petits coins de France. L’idée de départ est simple : voyager au bout du monde, on adore mais la France aussi a beaucoup à offrir. Ce groupe de blogueurs voyage passionnés par la France s’est étoffée tout au long de ces 5 années.

Pour fêter dignement cet anniversaire #EnFranceAussi, c’est une ronde d’articles et de cadeaux qui vous attend sur les blogs des participants. Sylvie vous explique tout cela sur son blog : Le coin des voyageurs

Pour tout suivre, c’est simple : en fin de billet, je vais vous indiquer sur quels blogs se trouvent l’article d’hier et l’article de demain. Et chaque jour, ce sera pareil, chaque blogueur participant annoncera les articles suivants. De cette façon, vous pourrez découvrir des blogs, des coins de France et gagner des tonnes de cadeaux. TOUS les jours de juin, il y aura des cadeaux à gagner ! Pour jouer, rendez-vous à la fin de ce billet, je vous expliquerai tout.

……………………………………….

Qui étaient les Gourgaud?

Si je souhaite vous emmener de nouveau sur l’île d’Aix c’est pour vous raconter une belle histoire d’amour, l’histoire d’un couple qui a « sauvé » cette île d’Aix qui était laissée à l’abandon dans les années 1920.

C’est le journaliste Pierre Chanlaine qui va tirer la sonnette d’alarme en avril 1925 dans un article qui décrit l’état d’abandon dans lequel se trouvent le patrimoine et les habitants de l’île. En effet, en 1666, Louis XIV fait de l’île d’Aix la voute du système défensif de l’arsenal de Rochefort. Dans les années 1920, l’Arsenal maritime ferme ses portes et l’île perd sa vocation militaire, elle est alors abandonnée par les soldats, très vite suivis par les civils.

En séjour à Cannes, le Baron Gourgaud lit cet article en mai 1925 dans le quotidien « Le Matin » et bouleversé, il contacte l’auteur de l’article afin de sauver l’île d’Aix.

Pour comprendre ce geste, il faut savoir que le Baron Napoléon Gourgaud est l’arrière-arrière-petit-fils du général Gourgaud, aide de camp de Napoléon 1er jusque dans l’exil vers Saint-Hélène. Or, l’histoire de l’île d’Aix est étroitement liée à l’Empereur Napoléon puisque qu’il fit construire une maison sur l’île et y trouvera refuge en juillet 1815 sur la route de son exil.

le baron Gourgaud
Le Baron Gourgaud Crédit photo : societe-amis-iledaix.com

Le Baron Gourgaud est un homme élégant et plutôt bel homme. C’est un collectionneur, mécène. Il est passionné par l’Empereur Napoléon 1er, les expéditions en Afrique et l’Art moderne.

En 1917, il se marie à Eva Gebhard une américaine, riche héritière au grand coeur, avec un goût pour le luxe et la couleur rose (détail important dans l’histoire de l’île d’Aix) ! Elle est grande ,élégante et même excentrique.

Portrait de Madame la Baronne Gourgaud par Marie Laurencin
Crédit photo : societe-amis-iledaix.com

Eva apportera sa fortune au Baron Gourgaud, et lui lui offrira le titre de Baronne.

mariage du baron et baronne Gourgaud
Mariage du Baron et de la Baronne Gourgaud. Crédit photo :societe-amis-iledaix.com

Le Baron Gourgaud acquit à la fin des années 20 la Maison du Commandant de la place de l’île d’Aix où était descendu l’Empereur, pour la transformer en Musée Napoléonien.

Puis, grand amateur de chasses au Kenya et collectionneur de masques et d’objets d’Art premier, il créa également un Musée Africain sur l’île. J’ai toujours été surprise de trouver ce style de musée sur l’île d’Aix, comme quoi, tout s’explique.

Pour l’île, « l’époque Gourgaud » fut totalement bénéfique. Face à l’état de délabrement du patrimoine, le Baron décide de créer la Société des Amis de l’île d’Aix (SAIA) en 1925. Le Baron en devient le président. Reconnue d’utilité publique, ses objectifs sont la mise en valeur et la protection du patrimoine de l’île. On peut y cotiser à l’origine pour 200 francs par an ou 2 000 francs à vie pour devenir membre bienfaiteur (pour information : 1euro équivaut à 655,96 anciens francs). Cette Société des Amis de l’île d’Aix est toujours existante et active de nos jours. Le Baron et la Baronne Gourgaud acquérirent entre 1927 et 1949, plusieurs maisons dans le bourg, mises en location à des habitants de l’île afin de les y fixer. La Baronne, riche héritière américaine, participa généreusement aux évènements de l’île (mariages, baptême… ) jusqu’à son décès en 1959; sa porte restait toujours ouverte pour toutes demandes d’aide.

C’est aussi en 1930 que le couple Gourgaud va créer une liaison régulière de bateaux ile d’Aix/continent et achètera tout l’ensemble hôtelier de l’île pour développer son caractère touristique.

En 1949, à la demande de l’Etat, la Baronne Gourgaud acquit avec sa fortune personnelle tout l’ensemble des fortifications, remparts et douves entourant le Bourg de l’île (à l’exception du Fort de la Rade), ensemble qu’elle entretint jusqu’à son décès et dont elle fit alors don à la SAIA, ceci dans le but de garder à l’île son caractère bien particulier.

Pour éviter la dépopulation de l’île, 12 des 14 maisons achetées par la Baronne furent mises à disposition des habitants à revenus modestes.

Que reste-t-il decette époque sur l’île d’Aix?

C’est en allant rendre visite à l’office du tourisme de l’île d’Aix que j’ai découvert cette belle histoire. Alors, j’ai tenté de retrouver les traces de cette époque un peu partout sur l’île. Vous en retrouverez beaucoup, j’ai tenté de faire un choix.

En arrivant par bateau sur l’île, vos yeux tomberont tout de suite sur les fortifications de l’île, puis passé ces fortifications vous arriverez sur le grand espace de la place d’Austerlitz qui est un passage obligé sur l’île. Cet espace est la première image que l’on se fait de l’île, les Gourgaud l’ont compris et vont aménager la place avec des plantations d’arbres le long des trois allées pour embellir l’endroit et y créer un lieu convivial grâce aux zones ombragées.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

Sur la place d’Austerlitz, se situe l’hôtel Napoléon et la maison du belvédère.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

Après la seconde guerre mondiale, Eva et la Société des Amis de l’île d’Aix décident d’acquérir l’hôtel Napoléon et l’hôtel des bains pour les réunir . Les Gourgaud organisent de grands repas pour leurs amis afin de vanter les charmes de leur petite île.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

La maison du belvédère est l’endroit où Eva hébergeait ses invités. Le curieux balcon sur le toit a été installé pour que l’ancien propriétaire et ingénieur du Fort Boyard puisse surveiller l’avancée des travaux du fort.

La restauration complète de cette résidence privée est d’actualité.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

La rue de l’Hôtel de ville est devenue la rue Gourgaud.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

Ces arbres plantés le long de la plage de sable fin du Saillant ont été offerts par le Baron Gourgaud pour créer des ombrages afin d’encourager la fréquentation du lieu.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussilegendegourgaud14legendegourgaud13

L’entretien des fortifications, des douves fut financé à cette époque par les Gourgaud.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

Le musée Napoléon

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

legendegourgaud08

legendegourgaud07

C’est dans cette demeure que Napoléon 1er trouve refuge en juillet 1815 sur la route de l’exil. En 1925, elle fut classée monument historique.

En novembre 1926, le Baron Gourgaud l’achète pour la somme de 53 000 francs et débute le réhabilitation de cette maison en musée dédié à la mémoire de l’Empereur. Après un an de restauration, l’inauguration est célébrée par le Ministre de l’instruction publique et des Beaux-Arts Edouard Herriot.  En 1933, la propriété sera donnée aux musées nationaux.

Le musée Africain

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

Durant les années folles, c’est la période des grands safaris en Afrique. Le braconnage et la disparition des espèces n’est pas du tout à l’ordre du jour.

En 1930-1931, le Baron Gourgaud effectue son dernier safari en quête de collections zoologiques et ethnographiques pour son projet de musée sur l’île d’Aix. Il inaugurera le musée en 1934.

A la mort de la Baronne (survivante du Baron Gourgaud) ce musée devient également la propriété des musées nationaux.

Plus d’informations sur ces 2 musées sur le site des musées nationaux napoléoniens.

En vous promenant sur l’île,vous pourrez remarquer plusieurs maisons roses (bien que le rose soit un peu passé avec le temps). C’était la couleur préférée de la Baronne.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

En parcourant les différents chemins de l’île d’Aix, j’avoue que je ne les ai plus vus comme avant, l’ombre des Gourgaud les habitait maintenant.

L'île d'Aix et la légende des Gourgaud escapades amoureuses EnFranceaussi

Vous pouvez retrouver mon article précédent sur l’île d’Aix ICI (avec de bonnes adresses et des videos de drone).

Sachez qu’actuellement, la Société des Amis de l’île d’Aix est toujours active et oeuvre pour le bien de ce bijou de l’océan. Leur site : SAIA.

N’hésitez pas à rendre visite à l’Office du tourisme de l’île si vous allez y passer un séjour, vous y trouverez un excellent accueil : Office du tourisme.  

Bien entendu, l’Office du tourisme se situe dans la rue Gourgaud ! 🙂

……………………………………….

Passons maintenant au concours !

Comme je vous le disais, c’est une pluie de cadeaux qui vous attend durant le mois de juin pour fêter les 5 ans du groupe #EnFranceAussi.

Sur mon blog, vous allez pouvoir gagner un exemplaire du livre écrit par Sophie Dubois-Collet : Porte-Bonheur de nos régions. Je vous avais présenté cet ouvrage ICI.

Porte-bonheur de nos régions

Pour participer : Il suffit de me laisser un petit commentaire ici et sur la page Facebook du rendez-vous

……………………………………….

Je vous invite à aller lire et tenter votre chance au concours aussi avec les articles parus hier jeudi 14 juin:

Sur le blog de Pauline : Trentemoult, un village aux maisons colorées

Sur le blog de Katou-Touristissimo : les plus beaux villages azuréens.

L’article de Martine paru aussi ce jour :  Les étangs de Camargue

Et les articles à paraître le 16 juin  :

Sur le blog de Paule et Elise : roadtrips-occitans

Sur le blog de Pierre: Mon grand Est

Et je vous donne rendez-vous un jour sur l’île d’Aix !

 

24 Replies to “#EnFranceAussi : L’île d’Aix et la légende des Gourgaud”

  1. Ça a l’air très joli!
    Je ne connais pas du tout l’ile d’Aix mais certaines de tes photos me font penser à mon île à moi …(pas Ibiza, la vraie, la Martinique…)
    Bon week-end Sophie !

  2. Quelle belle histoire ! J’adore qu’on me raconte ce genre d’histoire quand je visite un lieu. Merci ! Je participe avec plaisir au concours. Sandrine

  3. J’ai quelques regrets d’être passé à côté de l’Ile d’Aix, car nous étions juste à côté l’an dernier, lorsque nous avons visité l’île d’Oléron. J’adore ces petites îles de la Charente Maritime, pleine de charme. Je suis d’accord pour participer au concours et gagner un livre Porte Bonheur de nos Régions. Merci Sophie pour cette belle escapade, à bientôt.

  4. Mais tu vois que tu aimes l’histoire, Sophie !!! (J’en loupe pas une, je sais). Merci pour cet article passionnant, ça nous donne vraiment envie d’y faire un tour !

  5. ah merci pr la découverte
    très chouette article
    qd je suis allée à La Rochelle je n ai pas eu le temps d aller sur les îles

    1. C’est dommage, j’adore les 3 : ile d’oléron, ile de Ré et ile d’aix. Elles sont tellement différentes chacune.

  6. Quelle histoire fabuleuse. C’est certain qu’à ma prochaine visite sur l’île, je ne la verrai plus comme avant.
    Bon sang ça donne envie d’y retourner.
    Merci Sophie, j’ai adoré ton article.

  7. C’est un bien joli lieu, tes photos sont superbes et j’ai appris plein de choses.

  8. Je ne connais pas encore cette île, mais en découvrir l’histoire ainsi avant d’y aller est vraiment très intéressant et me permettra de voir l’île autrement. Merci pour ce partage très instructif !

  9. Je mets l’Ile d’Aix sur ma todo car on m’en parle souvent mais je n’ai jamais eu (pris) le temps d’y aller !

  10. La visite semble tout de suite plus attrayante avec l’histoire ! Très intéressant .

  11. Très bel article, les photos respirent le charme et la tranquillité, je me trompe ! Merci pour la découverte.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :