En amoureux au Domaine de Joinville

Si je vous dis : mer, Normandie, falaises. Vous pensez peut-être tout de suite à Etretat.
Cette fois, je vous emmène au Tréport, une petite station adorable de la côte normande.

treport02

Plus précisément au Domaine de Joinville.

Le Domaine de Joinville, se situe dans la région ouest de la France, à Eu, entre terre et mer, aux portes de la Normandie & de la Baie de Somme.

Domaine de Joinville

Vous commencer à connaître mes goûts en matière d’hôtellerie. Si l’on prononce le mot jacuzzi, cela fait tout de suite tilt.

Alors, imaginez, un grand jacuzzi pour deux dans la chambre, là, je deviens folle.

Suivez-moi.

Le domaine de Joinville est un ancien château de chasse à 5 minutes en voiture du Tréport. C’est l’élégance extérieure d’un bâtiment ancien, et le confort intérieur d’un design contemporain. C’est un grand parc où il est agréable de se promener. Et c’est bien d’autres choses encore qui en font un hôtel d’exception.

Venez visiter avec moi notre suite avec baignoire spa. Un petit rêve.

Le domaine de Joinville c’est aussi un petit déjeuner copieux (servi sur la terrasse du restaurant aux beaux jours, mais nous étions encore en hiver et nous avons préféré le prendre au chaud dans le salon de la suite). C’est un bar avec une cheminée où il est très agréable d’aller boire un verre le soir.
La carte du restaurant est savoureuse et le choix des vins est infini.

Comme nous nous étions pris un peu tard pour réserver la chambre, nous avons du faire une nuit dans la suite avec baignoire spa, et une autre nuit dans une chambre différente, tout aussi agréable et luxueuse.

La saison ne nous a pas permis de profiter du bain à remous à l’extérieur, mais nous comptons bien un jour y retourner.
Seul bémol : il y a aussi un spa qui propose un sauna, un hammam et une piscine intérieure mais moyennant un supplément. Mais, franchement, nous avons préféré profiter de notre spa privé dans la chambre.

En me promenant sur le site du Domaine de Joinville, j’ai bien l’impression que les chambres ont été redécorées et réaménagées, et j’ai bien envie d’y retourner pour découvrir cette nouvelle version. 🙂

A bientôt !

treport

https://escapadesamoureuses.com/2016/01/24/sur-la-falaise-du-treport/

Le jour où j’ai raté ma journée de blogueuse.

Je commence de plus en plus à penser qu’un billet de blog, il ne faut pas le prévoir.

 Samedi dernier, j’avais prévu une sortie blog. Je veux dire par là que ma sortie sur Paris était dédiée à mon blog .

Mon namoureux étant parti en déplacement professionnel, j’avais décidé de tester sans lui quelques coins de Paris et pour une fois d’aller à la pêche aux adresses en solo et non en duo.

J’avais choisi deux objectifs : des photos dans un Starbucks (oui, je suis fan, j’assume) un peu spécial qu’une amie m’avait conseillé, et une sortie dans des petites rues de Paris où je voulais prendre quelques photos champêtres et montrer ainsi que Paris n’était pas seulement cette ville surpeuplée, sur polluée et grise dont on parle trop souvent.

 Dès le départ, j’ai eu tout faux.

Erreur n° 1: J’ai choisi le week-end pic de pollution !! L’avantage était que les transports étaient gratuits, ça c’est le bon côté des choses. Mais, au niveau photo, il a fallu que je me batte contre l’espèce de petite brume grisâtre qui s’abattait dès le matin sur la région parisienne. Pour montrer le Paris champêtre, c’était un peu raté.

 

Erreur n°2 : ne pas se renseigner en amont auprès de la copine qui avait trouvé le Starbuck si original !!! J’avais une info : quartier Opéra. Et bien entendu, je ne me suis pas dirigée vers le bon Starbuck !!! Et donc, grosse déception devant le décor, je ne retrouvais pas du tout les belles photos que mon amie avait partagées sur FB !!!

starbuck

J’ai commencé à penser que j’avais rêvé, donc petit texto à la copine en question pour lui demander l’adresse exacte (il était temps…), et…. j’ai eu la réponse une heure après :). Durant cette heure, j’ai continué à me promener dans le quartier de l’Opéra et comme toujours, les boutiques m’ont kidnappée !! et je suis partie dans un après-midi shopping plutôt que blogueuse !!! Oui, j’oublie facilement les fondamentaux. Et à ce moment là, est arrivée ma troisième erreur !

source: lejournaldemarguerite.blogspot.fr
source: lejournaldemarguerite.blogspot.fr

Erreur n°3 : marcher, marcher, marcher … avec mes bottines à talons hauts. Maux de pieds assurés, la fatigue m’a poussée à abandonner mes prévisions de visite de petits quartiers tranquilles de Paris.

Je me suis donc réfugiée quelques minutes au…Starbuck ! Oui,je suis fan, je te le répéte. Mais toujours pas le fameux Starbuck ! Non, j’ai fini lamentablement au Starbuck de la gare Saint-Lazare ! Ne vous moquez pas !!

Bon, je me suis régalée avec mon Frappuccino favori  qui m’a quelque peu consoler.

Starbucks-Mocha-Frappuccino

Il était déjà 19 heures, donc je décide de reprendre mon train de banlieue (chargée de mes achats en chaussures et bijoux fantaisie , oui j’ai craqué). Petit coup d’émotion en arrivant dans la salle des pas perdus de la gare, le son mélodieux d’un piano. Cette mélodie m’a attirée et je me suis retrouvée devant un jeune homme talentueux, connu ou inconnu, je ne sais ; puisque depuis quelques temps, la SNCF a eu la bonne idée de mettre un piano dans les gares à disposition de tout un chacun. Je suis restée là un bon moment à écouter ce musicien et je me suis laissée porter par les notes qui s’envolaient au milieu de cette gare bondée. Ce n’est que quelques temps après, que j’ai eu (enfin me direz-vous) le réflexe blog ! Comme j’étais assez empotée dans mes paquets, je n’ai pas cherché à atteindre l’appareil photo au fond de mon sac, j’ai juste saisi le smartphone pour faire quelques photos de cet instant agréable. Je trouve cela vraiment sympa et original cette initiative de la SNCF alors je voulais « immortaliser » ce moment.

avousdejouer

L’heure de mon train approchait, j’ai donc fait quelques clichés et hop, je me suis dirigée vers le quai de gare.

Ce n’est que sur le trajet que je me suis aperçue que mon smartphone était en position caméra et non en appareil photo et que donc, j’avais filmé la scène au lieu de la photographier avec tous les délires que cela peut donner lorsqu’on ne sait pas que l’on enregistre…

Voilà, ce samedi n’était définitivement pas mon jour de blogueuse . 

source : lapruneblogueuse.blospot.fr
source : lapruneblogueuse.blospot.fr

Mais, je ne désespère pas. Je le trouverai ce fameux Starbuck !! Je sais maintenant où il se trouve. Il ne me reste qu’à trouver un week-end sans mon namoureux, car lui, je ne crois pas que les Starbucks soient sa tasse de thé. 😀

Et désormais, je fonctionnerai,comme avant, sur mes coups de coeur pour rédiger mon blog.

Et vous? Comment fonctionnez-vous pour vos blogs?

Un Irish pour la Saint-Patrick?

Bravo à Coco qui a deviné le dernier quésaco !!!

Ce quésaco était en fait un teaser pour mon article d’aujourd’hui.

Demain, 17 mars, nous fêterons la Saint-Patrick. Cela ne vous dirait pas un petit Irish-coffee maison ?

Pour mon namoureux et moi, l’Irish-coffee est notre boisson hivernale favorite. Nous le prenons même le plus souvent en dessert.

C’est vrai que ces jours-ci, nous avons davantage l’impression d’être en été qu’en hiver.

Mais, j’ai une pensée pour mes lecteurs québecois qui sont encore dans le froid, pour les amoureux de whisky irlandais et pour les amateurs de boissons chaudes déstressantes.

La recette en vidéo :

Pour la crème, nous préférons utiliser de la crème chantilly en bombe tout simplement, parce que nous adorons cela et puis c’est vraiment très rapide. Et pour le sucre, du sucre de canne liquide.

Le top du top, c’est d’arriver à faire les 4 couches !!

Pourquoi ?

La stratification des liquides permet, outre une jolie présentation, de choisir ce que l’on boit en fonction de la hauteur de la paille et cela peut devenir un vrai jeu de plaisirs.

Pour cela, mon namoureux a déniché un ustensile parfait et peu cher : le suprême cocktail ou l’appareil à cocktail à étages.

supremecocktail

Il est magique !! Vous pouvez l’utiliser pour différents cocktails, et j’ai lu, mais je n’ai pas encore testé, qu’il est possible de s’en servir pour les verrines et soupes à étages.

A la vôtre  et bonne Saint-Patrick !!

STPAT

Le jour où j’ai préféré les Vosges.

vosges04

Durant des années, si je pensais sports d’hiver, je pensais automatiquement les Alpes.

J’ai eu une enfance heureuse et relativement gâtée et depuis mon plus jeune âge, les vacances d’hiver et de printemps se passaient dans les Alpes, puis plus tard, dans les Hautes-Alpes.

 Puis, à l’âge adulte, j’ai été plusieurs années à abandonner l’idée des sports d’hiver : vacances trop chères, dépenser une somme conséquente en hiver nous empêchait de partir où nous souhaitions en été. Le budget était avalé par les dépenses de location, forfaits, etc….

 Depuis 4 ans, j’ai découvert que l’on pouvait faire du ski dans les Vosges !!

vosges01 Lire la suite de « Le jour où j’ai préféré les Vosges. »