Le petit chalet de la Clé des champs à Gérardmer

Hier, nous avons craqué et nous sommes retournés dans ce petit restaurant de Gérardmer que nous apprécions tant.

La Clé des Champs

Cette fois, nous avions réservé le petit chalet pour le plaisir de retrouver notre inscription datant de quelques années.

Vous savez, comme les ados !! Nous avions inscrit nos prénoms dans un coeur !!

clefdeschamps10

Nous étions émus de retrouver notre trace sur ce mur en bois. Non, ne cherchez pas,  notre coeur n’est pas sur cette photo. 🙂

clefdeschamps09

Nous nous sommes encore régalés et nous avons passé une soirée très romantique dans ce mini chalet.

clefdeschamps08

La clé des champs à Gérardmer (Vosges)

Lorsque nous passons nos vacances d’hiver dans les Vosges, nous ne manquons pas de passer une petite soirée dans ce restaurant La clé des champs.

Je vous ai déjà parlé du Grand Hôtel de Gérardmer.

Cette fois, je vous conseille un resto plus simple, mais bien sympathique.

Nous l’aimons pour son décor. Certains le jugeront un peu kitch, nous le trouvons adorable, féérique, cosy et très romantique. Nous ne le connaissons qu’en hiver, mais il parait que le décor change à chaque saison.  En hiver, on pourrait se croire entrer dans la maison du Père Noël ou chez Boucle d’Or.

Nous y allons pour manger une fondue ou une pierrade en amoureux.  La viande est succulente, les sauces également.

Le repas est éclairé aux chandelles. Le service discret et sympathique.

Vous pouvez même réserver la petite cabane en bois pour un dîner en amoureux.

La Clé des Champs

24 Rue Francois Mitterrand, 88400 Gérardmer, France

Le Pavillon Augustine à Trouville-sur-mer

Durant notre week-end à Trouville en novembre, nous avons découvert le bar à vins Les étiquettes

mais nous avons aussi essayé un restaurant ouvert depuis juin 2013 et que je vous conseille également.

 C’est au hasard de notre promenade sur le port que nous avons déniché

Le pavillon Augustine.

Il se situe un peu en retrait des autres établissements de Trouville, mais il a une place stratégique : juste le long de la Touques et tout près du casino. Sa terrasse (couverte et chauffée au mois de novembre) est très agréable pour observer les allées et venues des bateaux de pêche, et admirer le vol des mouettes. L’intérieur est cosy, ambiance piano-bar (tout ce que nous aimons). La carte, les menus (de 16 à 30 euros environ) sont très variés. Le service aux petits soins et avec une petite pointe d’humour que j’apprécie toujours venant d’un serveur.

pavillonaugustine1trouville

Tous les plats étaient délicieux ( nous y sommes d’ailleurs retournés, c’est bien une preuve).

J’ai craqué pour le riz au lait façon grand-mère.

pavillon augustine04

Le restaurant est ouvert aussi l’après-midi pour une formule « goûter », et il était très agréable de profiter du soleil d’automne bien à l’abri sur la terrasse et admirer ainsi le port de Trouville que nous apprécions tant.

Franchement, c’est une adresse à retenir si vous passez quelques jours à Trouville-sur-mer.

Le Pavillon Augustine

1, quai Albert 1er – Trouville

Page facebook

Préfèrerais-tu… (la suite)

Allez, vous pouvez l’avouer, vous attendiez la suite avec impatience ! 😀

Elle est un peu plus cocasse que la première partie.

1.Préfèrerais-tu boire une tasse de lait périmé ou uriner dans ton pantalon en public ?

Je vous ai prévenus… les questions deviennent rocambolesques. Cette question équivaut à dire : préfères-tu vomir ou pisser dans ton pantalon en public? L’idée d’avaler du lait périmé me donne déjà des nausées. Alors, sans hésitation, je préfère uriner dans mon pantalon (ou dans mes collants ou sur mes bas) en public. D’abord, si cela m’arrive ça sera certainement suite à un fou rire monstrueux, et ça j’aime ! Et puis, un moment de honte est vite oublié…

2.Préfèrerais-tu que ton vol soit retardé de 8 heures, ou perdre tes bagages ?

Perdre ses bagages, j’ai déjà testé et de toutes façons ça te met en retard et ça t’angoisse. Je préfère avoir 8h de retard sur le vol, j’arriverai en retard, ok, mais avec toutes mes petites affaires.

3. Préfèrerais-tu être en pyjama ou en costume toute la journée ?

Alors, oubliez le pyjama ou le costume. J’adore me promener chez moi dans le plus simple appareil ou avec une nuisette toute légère. Bon, le problème va être pour sortir…. sortir nue, ça ne se fait pas (encore…), en nuisette, si c’est l’été c’est faisable non?

4. Préfèrerais-tu avoir un doigt en moins, ou un orteil en plus ?

Aucune hésitation : un doigt en moins. Bon, pour l’ordinateur, c’est galère. :), mais un orteil en plus, j’imagine la douleur, la torture dans les chaussures! Je suis déjà une grande fragile des pieds!

5.Préfèrerais-tu ne plus jamais aller sur Internet ou ne plus jamais regarder la télévision ?

Je ne regarde déjà plus beaucoup la télévision. Donc, je VEUX  garder INTERNET!

6. Préfèrerais-tu être invisible ou être très rapide ?

L’invisibilité apporte bien plus de délires, de possibilités que la rapidité. J’aimerais me rendre invisible pour espionner, pour écouter ce que l’on dit de moi, pour observer mes enfants à l’école, au travail, dans tous ces endroits où je ne suis jamais avec eux, pour découvrir mon chéri au boulot (je me suis toujours demandé si il était différent dans sa vie professionnelle). J’apprendrais bien plus de choses en étant invisible qu’en étant rapide.

7. Préfèrerais-tu avoir une heure supplémentaire chaque jour ou 40 dollars dans ton porte-monnaie, et ce quotidiennement ?

Je me plains toujours de ne pas avoir assez de 24h dans une journée, alors oui, je préfère du temps à l’argent.

8. Préfèrerais-tu être enfermé-e dans une pièce avec des cadavres, ou manger cinq araignées ?

Pfff franchement, il faut choisir là? Alors, je préfèrerais manger 5 araignées mais… grillées. 😉

2006-12-14-0033

9. Préfèrerais-tu tout voir flou ou en noir et blanc ?

Sans hésitation, en noir et blanc. Voir flou me donnerait la gerbe (excusez l’expression) toute la journée.

arton797-ff3ca

10. Préfèrerais-tu avoir une mémoire photographique ou le don d’oublier tout ce que tu veux ?

J’ai déjà un défaut très gênant : j’oublie plein de choses!! j’ai une mémoire de poisson rouge!!!  Alors, oui, j’aimerais avoir une mémoire photographique, je me sentirais moins bête quand, par exemple, je croise une personne qu’il me semble connaître mais sans jamais arriver à mettre un nom sur ce visage qui me dit bonjour!

Voilà, j’arrête de vous saouler avec mes questions-réponses. Moi, je me suis bien amusée avec ce questionnaire.

Le Manoir du Parc à Amboise : des cabanes-jacuzzi

Amboise, c’est le Val de Loire, les majestueux châteaux de la Renaissance, c’est aussi Léonard de Vinci, les vins de Loire…

Pour nous, c’est aussi un endroit synonyme d’intimité, de cocooning,  de bien-être :

Les cabanes-jacuzzi du Manoir du Parc.

amboise05Nous avons passé trois nuits dans une cabane en hauteur, au milieu des arbres. Rien à voir avec la cabane de Robinson. L’hébergement est d’un grand confort, la chambre joliment décorée, une salle de bain moderne, une petite kitchenette, un coin salon.

amboise01

Sur la terrasse de la cabane, nous avons une vue magique,à travers les arbres, sur le château d’Amboise , et nous pouvons profiter le soir de ses illuminations.

Le top : le jacuzzi privatif sous la cabane, sans aucun vis-à-vis.

Les peignoirs et les chaussons sont à notre disposition pour profiter du jacuzzi à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Nous avons pris l’apéritif (un excellent Montlouis moelleux que nous avions acheté à la cave insolite près d’Amboise, une cave que nous vous conseillons) dans le jacuzzi. Comme une sensation de luxe !

L’accueil y est excellent, le petit-déjeuner délicieux vous est servi dans la cabane. Ces chambres d’hôtes se trouvent en centre-ville, pas besoin de voiture pour aller vous promener et visiter le château, le clos Lucé , ou bien pour aller dîner dans un des délicieux restaurants d’Amboise.

C’est un endroit où nous reviendrons certainement.

Le Manoir du Parc.

Je ne vous dis pas tout

Ce matin, en recevant mes mails, je me suis rendue compte que j’avais davantage de mails dans la boite de réception de mon adresse Escapades amoureuses que de mails sur mon adresse personnelle (irl).

Du coup, beaucoup d’interrogations me sont venues (oui, je suis du genre prise de tête parfois).

 Ma vie du net prendrait-elle le pas sur ma vie IRL ?

 Cela fait des années que ma vie « virtuelle » a beaucoup d’importance pour moi. Mais, elle n’est pas la même que ma vie quotidienne. Pourtant, j’ai toujours fait attention d’être la même irl et sur mes blogs. Cependant, est-ce vraiment la réalité ? Oui, mes traits de personnalité ne sont pas différents, je ne joue pas un rôle sur le net, mais par contre, je ne dis pas tout. Mes pensées les plus intimes, les plus profondes je les garde pour moi, et je ne les partage pas avec des inconnus. Il y a toute une partie de ma vie que vous ne connaissez pas. Certains habitués du blog en connaissent plus que d’autres puisqu’ils m’ont suivie (je les en remercie avec plein de bises) dans toutes mes péripéties sur le web, mais pourtant, non ils ne connaissent pas tout et je suis certaine que c’est mieux ainsi.

Un blog n’est pas un journal intime. Un journal intime reste secret, cela ne se montre pas à des inconnus. Ce que j’ai envie de partager avec vous ce sont mes plaisirs, mes envies, mes joies, mais pas mes introspections (euh, pourtant ne suis-je pas en train de le faire là ? ).

Source :Souvent Femme Varie Tribulations et prises de tête d’une princesse moderne

Oui, je passe beaucoup de temps sur le web, et encore, j’aimerais en passer plus, mais j’ai un métier ! Mais je dois reconnaître qu’Escapades amoureuses ne sera jamais vraiment celle que je suis au jour le jour. Peut-être qu’en fait, je garde le meilleur pour vous ?

 Qu’en pensez-vous ?