How Much Time Have You Wasted on Facebook?

Addicts de Facebook comme moi?
Calculez le temps que vous avez passé sur FB depuis votre inscription, franchement, ça fait peur.

Tech

Facebook will celebrate its 10th birthday next week. Created in a dorm room by Mark Zuckerberg and a few friends, TheFacebook.com came to life on Feb. 4, 2004. In its decade of existence, the social network has attracted 1.1 billion users, and all their pokes, wall posts, baby photos and engagement announcements add up to a whole lot of time. Use TIME’s calculator to see just how many days of your life have been lost to this ten-year-old.

[time-iframe url= »http://content.time.com/time/wp/interactives/apps/facebook_time_wasted/test_iframe.html »]

Methodology

Facebook doesn’t publicize data on exactly how often a user logs in, though you can bet that they’ve got that information. In lieu of that measurement, this app runs through the timestamps on every post in your feed until it reaches the earliest one, which it uses as the estimated date that you created your profile. Users who are extraordinarily active on the site may get an estimate…

View original post 62 mots de plus

Message pour les parisien(ne)s amoureux

Escapades amoureuses est le blog des séjours amoureux, des balades romantiques, je ne pouvais pas oublier cette façon de déclarer votre flamme en public.

Imaginez vos mots d’amour affichés sur les 170 panneaux lumineux de la ville de Paris!!!  N’est-ce pas  une façon originale de lui dire

je t'aimeVous avez jusqu’au 9 février à minuit pour imaginer, en 160 caractères maximum, le message d’amour destiné à votre Valentin(e).

Les plus belles compositions seront diffusées sur les 170 panneaux lumineux de la ville pendant toute la journée du 14 février !

Si le coeur vous en dit, cliquez  ICI.

Préfèrerais-tu?

En ce moment, la première chose que je fais en rentrant du boulot est d’aller lire les blogs auxquels je suis abonnée et il y en a !!! Voilà pourquoi peut-être j’ai du mal à me mettre à l’écriture, je lis trop !

Justement, dernièrement sur le blog de Decay, j’ai adoré lire ses réponses à un questionnaire somme toute assez général et banal mais qui fait se poser des questions (oui, je sais , c’est le propre du questionnaire :D) et réfléchir sur soi-même. Pour moi qui suis une éternelle hésitante, l’interrogation centrale : « Préfèrerais-tu ? » est déjà un abîme de réflexion !

Alors, sous son autorisation, je lui ai piqué le questionnaire pour y répondre à ma sauce.

 1) Préfèrerais-tu avoir congé le vendredi ou le lundi ?

Là, pour une fois, aucune hésitation : le lundi !!! J’aime travailler le vendredi car ce jour est synonyme de plaisir proche. En général, au travail, la journée est assez calme le vendredi, c’est peut-être pour mieux nous préparer au week-end !

Et prolonger ce plaisir le lundi !!! quel délice !!! Savoir que les autres sont revenus au boulot, ont du se lever tôt, alors que toi, tu profites encore, oui, j’avoue c’est un plaisir supplémentaire.

2) Préfèrerais-tu trouver le véritable amour ou gagner 10 millions de dollars ?

Franchement, pourquoi gagner 10 millions de dollars si ce n’est pour en profiter avec ton chéri ?

Ok, c’est vrai que les chéris risquent de s’accumuler et de faire la queue (façon de parler bien sûr) si je gagne 10 millions de dollars ! Mais, pfff, je n’aime pas les hommes intéressés. 😉

3) Préfèrerais-tu perdre la moitié de tes cheveux ou la moitié de ton ouïe ?

Là, il me faudrait savoir comment mes cheveux vont tomber. Si c’est carrément un scalp d’un côté de la chevelure, là non ça craint ! Par contre, si la chute est clairsemée un peu partout, ce n’est pas si grave, je me bats tous les mois après mon épaisseur de cheveux envahissante.

Par contre, ne plus pouvoir entendre les mots doux de mon chéri à mon oreille à certains moments, là….. ça ferait mal.

4) Préfèrerais-tu être pauvre mais avoir un job que tu aimes, ou être riche et avoir un job que tu détestes ?

Si vraiment on est riche, un vrai riche je veux dire, pourquoi s’emm…… la vie à garder un job que l’on déteste ?

Mon job me passionne et ne me fait pas gagner des mille et des cents mais je l’aime et je ne suis pas prête de le lâcher.

5) Préfèrerais-tu te retrouver sans Internet ou sans voiture, et ce pendant un mois ?

Aucune hésitation : je préfère me priver de voiture. Pour le travail, et bien je marcherai et cela me ferait le plus grand bien. Pour le reste, les transports en commun existent en région parisienne, c’est une chance et je ne m’en priverais pas pour pouvoir bouger tout de même. Peut-être même que cela me donnerait de meilleures habitudes pour l’avenir.

Me priver du net, là, je dois avouer que mon addiction est trop forte et a dépassé les limites de la privation. Je serais en manque, exécrable, imbuvable. Non, je ne peux plus m’en passer.

addiction

6) Préfèrerais-tu devoir être assis-e ou debout toute la journée ?

Être assise toute la journée suppose que je serais handicapée moteur ? Je ne sais pas si l’on doit comprendre la question dans le sens de cette extrême.

En fait, j’aimerais bien devoir rester allongée, ce n’est pas possible ça ?:)

7) Préfèrerais-tu abandonner quelqu’un ou être la personne abandonnée ?

Question très personnelle qui me touche particulièrement actuellement puisque je suis en pleine phase de séparation avec mon mari. Et là, même si la séparation se fait d’un commun accord, c’est moi qui ai pris la décision. Abandonner, c’est aussi culpabiliser. Se faire abandonner , c’est se sentir comme une vieille chaussette. Difficile de choisir. Je n’ai jamais été abandonnée, mais j’ai été trompée et je sais le degré de souffrance que l’on peut ressentir déjà. Mais, je sais aussi la force de la culpabilité pour te pourrir l’esprit durant des semaines,des mois.

Et puis, de toutes façons, est-ce que cela se choisit ? On abandonne ou on est abandonnée, c’est le destin qui choisit non ?

La suite de mes questions/réponses lors d’un prochain épisode… si vous le voulez bien. Et vous? Qu’auriez-vous répondu?

Les cottages de la Croix l’abbé à Saint-Valéry-sur-Somme

Voilà un moment que je ne vous avais pas proposé une petite escapade romantique.

Nous sommes déjà partis ensemble vers la vallée de la Somme , rappelez-vous la Nicoulette !

Il y a quelques années de cela, nous avons trouvé une chambre d’hôte adorable à Saint-Valéry-sur-Somme même. C’est une ancienne ferme rénovée de façon très confortable.

EntréeCottagesCroixLAbbe

Nous avons choisi la chambre d’hôtes, mais il y a aussi des gites que nous testerons peut-être un jour.

Le premier mot qui me vient pour cette chambre d’hôtes est vraiment le terme cosy : la cheminée y fait pour beaucoup. La chambre d’hôtes est en duplex. Elle est attenante à l’habitation des propriétaires mais possède sa propre entrée et sa petite terrasse. Au rez-de-chaussée, le petit salon-cheminée où vous sera servi le délicieux petit-déjeuner. A l’étage, une chambre adorable.

AmbianceBergeronnette

Cheminée chambre d'hôtes

ChambreBergeronnette

chambreHôtes)

CourInterieureCottages

Les cottages de Croix L’Abbé

Voilà, une solution dans des prix raisonnables (76 euros la nuitée petit-déjeuner inclus) pour séjourner dans cette jolie cité médiévale pleine de charme Saint-Valéry-sur-Somme.

saint-valery-sur-somme
source : images-en-somme.fr

Pourquoi je ne prends plus les taxis.

Aujourd’hui, lundi 13 janvier, les taxis étaient en grève et manifestaient contre la concurrence injuste, selon eux, des VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur).

TAXIS

Je peux comprendre leurs inquiétudes, leurs difficultés mais pourtant je n’ai pas envie de revenir en arrière : je ne prendrai plus de taxi et je ferai toujours appel aux VTC,qui sont aussi pour la plupart d’entre eux des artisans, même si ils ne fonctionnent pas sous les mêmes conditions (auto-entrepreneur et pas de licence à acheter).

VTC

Pourquoi ?

Depuis quelques années, lorsque nous devons nous rendre à l’aéroport ou bien revenir d’une soirée alcoolisée à des heures où les transports collectifs ne fonctionnent plus, nous choisissons de passer par une compagnie de VTC : Paris-navettes.

Nous n’en avons pas testé d’autres puisque nous avons été tout de suite pleinement satisfaits de leurs services et donc, pourquoi changer une équipe qui gagne?.

Nous avons d’ailleurs été surpris quand nous avons su qu’il s’agissait vraiment d’une petite entreprise car la qualité de leurs services nous laissait penser qu’ils avaient carrément une flotte de véhicules.

Il est vrai qu’au début cette solution nous paraissait étrange. Nous avons testé au hasard du net, en tombant sur leur site et nous étions un peu dubitatifs. Mais, que demander de mieux :

  • Très important d’abord, le côté financier : le prix de la course est annoncé d’avance, pas de mauvaise surprise. Que nous soyons une ou plusieurs personnes c’est le même tarif, et pas de compte supplémentaire pour les valises. Pas d’arnaque possible.
  • L’exactitude des chauffeurs. Jamais un seul retard sur plusieurs années d’utilisation.
  • La politesse,la sobriété  et la courtoisie des chauffeurs.
  • Le petit plus qui fait que l’on se sent chez nous et pas dans la voiture du chauffeur : il nous demande notre avis sur la radio, la musique, si nous voulons voyager dans le silence c’est notre choix. Il nous propose la prise pour recharger notre téléphone, il nous demande si la température ambiante nous convient.
  • Les véhicules sont de grands conforts et de qualité.
  • En cas de retard de votre avion, le chauffeur se tient au courant des arrivées et gère. Il nous est même arrivé une fois d’avoir un problème de valise perdue durant notre voyage en avion, le chauffeur nous a attendu tout le temps de notre passage au bureau des bagages perdus et n’a montré aucun signe d’agacement.
  • L’an dernier, ma maman de presque 90 ans a du prendre l’avion toute seule. Je n’ai eu aucune hésitation, j’ai fait appel à Paris-navettes et ils ont attendu ma maman avec un panneau à son nom juste à la sortie de la salle des bagages. J’étais vraiment soulagée de pouvoir faire confiance à une telle compagnie.

Franchement, si une compagnie de taxis traditionnels est capable de me proposer cette gamme de service, je veux bien changer d’avis, mais ce n’est pas d’actualité pour le moment.

Sur la route des crêtes La Ciotat – Cassis

C’est en admirant les belles photos de Marc Bourdon que je me suis souvenue que « Mais oui, voilà bien un coin que j’aime et que j’aimerais partager avec vous ! »

Entre Cassis et la Ciotat (ou l’inverse ), il y a une route magnifique, impressionnante et inoubliable : LA ROUTE DES CRETES.

C’est une route qui surplombe les plus hautes falaises maritimes de France et d’Europe et qui offre des points de vues , sur la Méditerranée, sur Cassis et ses calanques à l’ouest, sur la Ciotat et son Bec de l’Aigle à l’est.

Quand nous séjournons dans la maison d’hôtes d’Adriana, nous ne manquons jamais de faire cette balade spectaculaire.

cretes01

 cretes03

cretes05

cretes06

cretes08

cretes09

cretes10